PROGRAMME CULTUREL

    Art numérique

    Summer in the city – July 10 to September 14

    Opening on July 10 at 7pm

    Exposition

    LOGO bd

    JULY 10 to SEPTEMBER 14

    Affiche_Summerinthecity

    Cet été à dorothy’s gallery, American Center for the Arts, la ville s’invite au cœur de la ville. Du 10 juillet au 14 septembre, la galerie propose un accrochage estival « Summer in the city » confrontant street art, photographie, art digital, peinture et vidéo. Les artistes de l’exposition, dont la ville est au cœur de leur expression artistique, nous évoquent leur vision du paysage urbain et de l’été.

    Une mise en abyme du monde citadin où l’on voit été et ville
    se répondre, cohabiter, se parler à travers l’œil de dix artistes :
    Brok & Alex, Takt, Sueb, Wozniak, Joshua Smith, Emmanuelle Fèvre, Eric Turlot, Adine Sagalyn, Cyril Anguelidis

     

    L’été dans la ville et la ville en été

    La ville, une jungle

    La ville en mouvement, tantôt joyeuse, tantôt mélancolique, violente, bruyante, excessive et vivante, où les paysages architecturaux nous entourent de leur histoire et majesté.

    L’été, un  fauve

    L’été, ce fauve qui se déploie sur nos vies citadines. L’été cette période sauvage qui enveloppe l’horizon d’une nappe de lumière et de chaleur brûlante. Des rayons d’or qui se reflètent sur les immeubles. Le rêve d’horizons grandioses. Le temps de la liberté, de la découverte, une période de tendre allégresse, romanesque, mélancolique où les cœurs s’ouvrent et les corps se découvrent.  On attend l’été toute l’année, toute notre vie.

    Un voyage estival à travers les univers de dix artistes

    Quatre amis street artists réunis
    BROK & ALEX nous font découvrir la ville à travers la sensualité brute des visages et l’explosion de lettrages urbains sauvages.

    2
    BROK
    Brok, né en 1973 à Vitry-sur-Seine, est graffeur depuis 1990. Autodidacte, il fonde en 1991 le groupe 3HC et devient membre du crew New yorkais TNB. Brok maitrise une grande variété de styles et est reconnu pour être un artiste-graffiti technique et polyvalent. A partir des années 2000, il participe à de nombreuses expositions collectives et démarre une collaboration fructueuse avec Alex.

    Présent depuis 20 ans sur la scène graffiti européenne, Brok intervient lors de jams et de festivals partout en France, mais aussi en Allemagne, aux Pays-Pas, en Belgique et en Suisse.

    ALEX
    Sur le terrain depuis 1987, l’adolescent attiré par le dessin, la culture Hiphop, et ses graffeurs new-yorkais des années 80, impose peu à peu son style de peinture figurative notamment au sein de collectifs graffitis «MAX» et «3HC». A 14 ans, il taggue, crée des lettrages et des «persos». Le lettrage dans les années 80 est une forme d’expression courante mais la personnalité d’Alex s’exerce déjà davantage dans la peinture de personnages imaginaires ou réalistes. Le graffiti  sert à libérer une parole, dénoncer, annoncer, rendre hommage, ou décorer, et s’approprier le monde urbain, parfois même le sacrifier.
    Site officiel

    crystal_SuebL’artiste graffiti SUEB nous présente des peintures aux courbes géométriques féminines et douces, des compositions poétiques aux formes rondes et généreuses.

    Né en 1978,  graff depuis 1974.Issu de la deuxième génération des 3HC, son style se caractérise par son  côté smooth, des lettres rondes et généreuses. Sur toile, son travail est tout aussi intéressant, mêlant son style de lettrage avec des jeux de  matières.

    K explosion_TaktTAKT quant à lui propose une œuvre graphique et structurée inspirée de l’architecture urbaine combinée à une explosion de couleurs éclatantes.

    Architecte dans la vie et Graffiti artiste par passion, le mélange de ces deux  disciplines se fait ressentir dans sa peinture. Son style est fait de lettrages structurés. Son travail sur toile reprend ce style, tout en le mixant à de nombreux jeux de matières. Né en 1978, TAKT fait ses premiers pas dans le monde du graffiti aux alentours de 1992. En 1996 il entre en école d’architecture, tout en continuant son parcours calligraphique!  Après avoir fait ses armes seul, il rejoint les 3HC en 1998.

    C’est à partir de 2002 qu’il produit ses premières toiles, support qui lui permet de sortir des codes et techniques traditionnelles qu’il applique alors sur mur. En 2003 il part pendant plus d’un an en Espagne pour se consacrer totalement au graffiti avec la scène locale !

    Peinture

    FAVELAS BRA_ WozniakWOZNIAK, peintre engagé et caricaturiste renommé, nous emmène dans une ville aux allures enfantine, joyeuse et colorée. Des personnages aériens, lumineux, tels des notes de musique se baladent gaiement dans ses tableaux. Des bouts de vie colorés au cœur des favelas.

    Né en 1954 à Cracovie en Pologne, artiste complet et engagé, il dépeint de son pinceau multicolore des bouts de vie colorés.
    Fils d’écrivain et de journaliste, il baigne dans le milieu de la presse et de l’art. Il publie ses premiers dessins de presse dans l’influent journal « Polytyka ». En 1980, son travail pour Solidarnosc lui vaudra 3 mois de prison et un exil forcé à Paris. Très vite, il travaille pour la presse française (Libération, Le Point, Le Monde, La Croix).
    Il conçoit des dessins satyriques pour le Canard Enchainé depuis plus de 25 ans. Rêvant de concrétiser la rencontre entre le dessin et la musique, Wozniak rencontre Archie Sheep et Manu Chao avec lesquels ses talents de peintre et de graphiste peuvent s’exprimer en grand format, au travers ses interventions de dessin en direct lors des concerts, dans les livres et sur des pochettes d’album.   Site officiel

    Le peintre américain JOSHUA SMITH nous accueille dans des villes imaginaires au milieu des arbres où le mobilier se fond dans une nature foisonnante. Les objets sont suspendus dans le temps et l’espace. En superposant plusieurs centaines de couches de peinture, il crée une atmosphère poétique, onirique et mystérieuse.

    JoshuaSmith_TheLatentTraveler_bsLa palette de couleurs de ce peintre originaire du Connecticut crée un monde fantastique et mystérieux de souvenirs et métaphores poétiques. Travaillant parfois jusqu’à 30 toiles à la fois, Smith s’inspire des rêves, d’architecture et de la religion pour représenter l’art et la foi.

     Joshua Smith a obtenu un Master en peinture à l’Université de Hartford, Connecticut. Après 30  expositions collectives et une douzaine de solos, il est lauréat du Grand Prix de la New York International Art Expo en 2007. Il remporte également la  Médaille de l’Association des Arts, Sciences et Lettres pour sa participation à l’exposition de la Société des Beaux Arts au Carrousel du Louvre en 2012.
    Site officiel

     

    La ville du peintre et jazzman ERIC TURLOT a des couleurs vibrantes et mélancoliques. Tantôt sous la pluie ou dans la nuit, le peintre produit un travail subtil sur la lumière et installe une atmosphère musicale aux influences jazz. Le spectateur écoute un langage urbain, rapide, instantané, poétique et musical..

    Eric Turlot, Yellow Cabs

    Eric Turlot, Yellow Cabs

    La peinture d’Eric Turlot s’écoute autant qu’elle se regarde. Toujours hésitant entre le figuratif et l’abstrait, tantôt à l’huile, tantôt à l’acrylique, la peinture d’Eric Turlot ne laisse jamais indifférent.

    Eric Turlot vit à Paris et puise son inspiration au cœur de la Ville-Lumière. Il propose une peinture urbaine qui reflète la lutte de la lumière et de la nuit dans un esprit Jazz. Eric s’attache aux mouvements et aux bruits de la cité. Petit à petit, des  personnages envahissent ses toiles avec leurs émotions, leurs sentiments, leur humanité…

    En 2009, le travail d’Eric est récompensé par deux prestigieuses sociétés académiques : Arts Sciences & Lettres – Médaille d’argent, Mérite et dévouement français – Médaille d’Or.

    La pluie couvre la ville d’or et de rubis et la fait scintiller jusqu’au bout de la nuit… De Paris à Tokyo et de New York à Rome, elle fait couler sur elle des rivières de diamants et fait jazzer son cœur au rythme syncopé des balais d’essuie-glaces… Voilà la ville telle que la vit Eric Turlot et telle qu’il aime la peindre.

    « La pluie fait des claquettes sur le trottoir à minuit, parfois je m’y arrête, je l’admire, j’applaudis…» Claude Nougaro

    Photographie/Vidéo

    L’artiste ADINE SAGALYN propose des compositions photographiques animées et donne ainsi mouvement au paysage urbain de manière ludique et poétique. Elle décompose et recompose la ville et ses objets. En donnant mouvement à ce qui est statique, le
    spectateur redécouvre les éléments urbains qui l’entourent (métro, Tour Eiffel).

    Ses compositions photographiques sont consacrées à l’architecture, au paysage urbain et à la matière industrielle. Dans son nouveau projet, ‘Paris sur Quais’, Adine propose des projections numériques animées où ses compositions photographiques sont mises en mouvement comme dans un kaléidoscope.  Éphémère et intemporel, le Paris d’Adine Sagalyn se déploie et se redécouvre sous nos yeux. On découvre un univers au mouvement ludique et poétique.

    Cette démarche est d’autant plus étonnante qu’elle porte sur des éléments que nous pensions connaître : des lieux emblématiques de Paris, ainsi que des éléments du paysage urbain souvent ignorés car faisant partie intégrale de notre quotidien.      Site officiel


    Art digital

    Emmanuelle Fèvre nous raconte des histoires urbaines. Dans ses paysages, les images se superposent, se déforment et les foules s’emmêlent pour créer une illusion visuelle, un jeu de perspective étonnant.

    Emmanuelle Fèvre - New-York Bus

    Emmanuelle Fèvre – New-York Bus

    Ses compositions photographiques sont à la frontière entre photographie et graphisme.
    Les multiples polaroids, photos et images de presse sont superposées, retravaillées, déformées, mises en transparence à l’aide des techniques numériques afin de créer un univers unique et dense. Emmanuelle Fèvre crée un monde subliminal, que l’on explore couche après couche pour en découvrir la complexité.

    Paysages urbains, humains, parcs, tours, foules s’emmêlent et se confondent jusqu’à révéler une autre réalité aussi riche et complexe que celle qui habite chaque être humain.

    « J’aime raconter des histoires avec mes images, créer des sortes de mises en abyme ».

     Site officiel

     

     

     

     

    Chez Cyril Anguelidis, c’est le choc des civilisations que l’on voit dépeint sur la toile. Une énergie excessive et exaltante au cœur de mégalopoles sous un soleil ardent.

    dorothys-gallery-cyril-anguelidis

    Avec ses peintures numériques denses et pétillantes, Cyril Anguelidis emmène le spectateur en voyage à ses côtés dans les villes du monde entier, là où le temps s’accélère et où la vie s’électrise. Chine, États-Unis, Inde, Corée, ou France sont les lieux de la modernité qui lui permettent  d’explorer à travers une technique bien particulière les multiples visages de l’urbanité aujourd’hui.

    Ce qui l’intéresse avant  tout c’est l’énergie commune à toutes nos mégalopoles, excessives et exaltantes. L’intérêt de l’univers de Cyril réside en ce qu’il est à la fois ultra-modernisé et primitif.  Il y a quelque chose de tribal chez ses personnages hyper-sophistiqués, aux atours surcodés.

    Site officiel