Art numérique

To Paint is To Love again, de Henry Miller aux artistes d'aujourd'hui

.

intro

.

Prolongement de l’exposition jusqu’au 4 avril 2011.

Les œuvres de Henry Miller seront visibles tout 2011 à la galerie.

.

Dorothy’s gallery a l’honneur et le privilège de présenter du 14 janvier au 4 avril 2011, «To Paint is To Love again». Une exposition qui, de Henry Miller aux artistes d’aujourd’hui, va au cœur de la nécessité de l’artiste de créer pour pouvoir pleinement exprimer son amour de la vie, et révéler la magie qui s’y cache.

photo10

On connaît Henry Miller pour ses écrits virulents qui ont secoué l’Amérique puritaine dont il voulait stigmatiser l’hypocrisie morale. Leur ton cru et sensuel a profondément marqué et inspiré les esprits libres de tous temps.

On connaît cependant moins Henry Miller le peintre, bien qu’il ait passé presque autant de temps à peindre qu’à écrire. Dans ses dessins et aquarelles sa tendresse pour l’humanité est révélée et son optimisme allègre se ressent dans sa palette de couleurs éclatantes et vibrantes. On citera parmi ses sources d’inspiration Seurat, Turner, van Gogh, Chagall, Klee, Rouault, Bonnard, Grosz, Renoir, Hokusai, etc..

Sarasota-henryMiller-small

Cette exposition inédite comporte une vingtaine d’œuvres, parmi les quelques 2000 aquarelles qu’il a produites en l’espace de soixante ans.  Ces dernières n’ont pas été exposées en France depuis 1967 (évènement au cours duquel la police avait dû contenir la foule qui s’était présentée en masse pour admirer ses œuvres).

Les œuvres de Miller ont néanmoins été présentées dans plus de cinquante musées, galeries et bibliothèques partout dans le monde, véritables objets de convoitise pour les investisseurs et collectionneurs. Miller aimait à dire qu’en lui  «le diable écrit mais l’ange peint». Il peint parce que ça lui plait. «Parce que l’acte de peindre s’oppose à l’acte d’écrire comme le bonheur à l’angoisse.

Pour dialoguer avec l’œuvre d’Henry Miller, dorothy’s gallery a sélectionné des travaux de trois artistes contemporains .

Soon-Young Lee crée des intérieurs, comme une femme amoureuse travaille le cadre de son amour. Elle déchaîne ensuite une force mystérieuse. Elle crée et joue des scènes qui provoquent notre perception du monde. Animaux et nature dévorante envahissent ces intérieurs soigneusement décorés et d’où l’homme est absent si ce n’est pour toutes ces traces et objets de vie disséminés ça et là, témoins d’un passage humain.

Jungle room 300Elle casse les murs et fait rentrer des arbres dans le salon (Dreaming Wall (1)) ; elle place une pomme géante, pourrissante, sur le canapé (The Thinker) ; la table de réception avec la jolie nappe blanche des grands jours s’enfonce dans la boue et les murs commencent à saigner (Jungle room (2)).

Le deuxième acte est celui de la prise de vue. À la nuit tombée, la construction frénétique s’arrête et Soon-Young Lee illumine sa scène. Elle fixe cet instant de vie dans l’éternel photographique. Ainsi la magie opère et s’ouvre à nous un monde de possibles et d’imaginables,  objet de rêve et de curiosité provenant des profondeurs de l’âme.

Le travail de Soon-Young Lee est  un appel à une aventure aussi effrayante qu’excitante, un chemin initiatique pour accéder à nos propres abîmes.

big1

Arnaud Prinstet travaille depuis 10 ans sur l’autoportrait. Tâchant d’aborder sa propre image comme quelque chose d’inconnu, il réalise la toile de cet instant particulier de lui-même. Par la répétition du geste, ce dernier s’abstrait de son modèle et devient universel jusqu’à former un miroir en lequel chacun peut reconnaître un morceau de sa propre humanité.

«En questionnant le thème de l’individualité, je cherche en moi-même une dimension d’éternité et ainsi à restaurer le lien entre l’homme et l’univers. »

.

marilyn 005Jean-Robert Franco présente «Ce n’est pas», un portrait de Marilyn, un arrêt sur image d’une cassette VHS, les défauts entravant le glamour dont elle est le symbole. Ce n’est pas, phrase incomplète, nous invite à décrypter l’oeuvre et à multiplier nos interprétations. Dans sa négation, ce titre nous invite à revoir toutes nos certitudes.

Cette oeuvre « dompte » notre regard (Lacan) par l’embellissement d’un regard absent. Franco nous offre une oeuvre ouverte qui révèle une beauté tragique.

Un voyage entre mythe et mystère qui appelle la question «que vois-je ?»

Deuxième volet de l’exposition Dreams & Fantasies from America

 

AMERICAN ARTISTS IN PARIS

du 6 au 20 septembre


CLÔTURE DE L’EXPOSITION

Vendredi 20 Septembre

Concert de Calvin Yug et Bantu Jazz
Jazz américain, Jazz Bantou, Slam

Le quintet Bantu Jazz re-visite avec élégance les plus grands standards des années 30 à nos jours. Jouant un Jazz soft oscillant, riche en couleur.

JAZZ BANTU-AMERICAIN-DOROTHY

Cette formation d’artistes expérimentés est portée par des rythmes où se mêlent le souffle du blues ancestral bantou du Cameroun, la profondeur des percussions, la nostalgie du chant traditionnel et la légèreté de notes jazz.

Le collectif reprendra des thèmes de jazz des grands noms américains, avec des sonorités, rythmes et couleurs Africaines pour une véritable rencontre Cameroun-Amérique, avec notamment Miles DAVIS (All Blues), Dave BRUBECK (Take five), Louis Amstrong

Calvin YUG , Serges Epoh, Quamey, Biyong, Franz : un quintet sax, batterie, basse, percussion, piano.

Des résonances musicales et des croisements culturels. Des thèmes musicaux qui incarnent la réussite de la transmission dans ce qu’elle a de plus riche; assimiler l’ancien pour aller vers le nouveau, vivre avec le passé pour construire le présent et découvrir l’avenir. Cette musique transmet l’énergie d’un message de spontanéité et de générosité créant un moment de vie autour de la rencontre.


Calvin Yug besbana en scène live par dm_517b18b119a0e

Réservez votre billet en avance sur BilletReduc.com : http://www.billetreduc.com/99507/evt.htm

 

Tous les champs sont obligatoires

Evénement

Nombre de personnes

Nom et Prénom

Email

 

TARIFS

– 10€ / 6€ pour les adhérents de l’American Center  for the Arts

 

 

AMERICAN ARTISTS IN PARIS

Les artistes Michael Platt et Jesse “Dense 83” Greene, stars de l’exposition Black History Month, se joignent à notre sélection d’artistes américains pour ce deuxième volet.

SAMSUNG DIGITAL CAMERA

Une palette plus large d’artistes à découvrir en cette rentrée

Michael Platt, photographe, art numérique

Originaire de Washington DC où il est l’un des artistes majeurs, Michael Platt est le lauréat 2007 de la prestigieuse dotation du Franz and Virginia Bader Fund. Il est aujourd’hui exposé internationalement et présent dans de nombreuses collections muséales ou privées.

For the past three years my imagery has centered on ritual and the transformation of the human spirit that occurs when it confronts imagined or actual events and circumstances. Most recently, using digitally manipulated female figures to manifest such transformations in my prints, as well as the artist books and broadsides done in collaboration with poet Carol Beane, I have addressed issues of slavery, Hurricane Katrina, waiting, and searching for home.” M. P.

MichaelPlatt_Cell 345_BD

Jesse Greene, graffiti, peintures abstraites

Récemment arrivé de Chicago où il capture l’essence de la culture hip hop, Jesse Greene est connu sous le nomde Dense83. Il mélange techniques et médiums modernes avec des motifs traditionnels et la peinture classique. Ses supports de prédilection sont éclectiques, du mur de la ville à la toile en passant par des objets trouvés.

_SPI0887

Soon-Young Lee, artiste coréenne résidant à Paris

Les travaux minimalistes de cette jeune artiste prennent place au sein de lieux quotidiens, d’intérieurs patinés. Soon-Young Lee reconstitue sous formes de maquettes des pièces de maisons imaginaires grouillant de signes de vie.

Jungle-room-soon-young

 

DREAMS & FANTAISIES FROM AMERICA

Premier volet

L’ Amérique revient à Paris avec ses artistes émergents et légendes d’hier à travers une exposition insolite mélangeant photographie, peinture et sculpture.

Découvrez «Ten Years Till Tommoro», la toute nouvelle série satirique et mystérieuse de Katy Anderson & Patrick Medrano. Egalement à l’honneur, Joshua Smith, peintre de l’imaginaire récemment exposé et primé au Carroussel du Louvre et les populaires Jack Smith, portraitiste miniature sur cuivre, Scott Kling, sculpteur poétique et Kimberly Gremillion, photographe qui capte l’invisible.

Le parcours se termine avec les peintures et dessins des légendaires American Icons Henry Miller, Janis Joplin, Jimi Hendrix.

De jeunes artistes américains émergents

Les Légendes de demain

Jusqu’au 31 août, dorothy’s gallery expose de jeunes artistes montants américains. Découverts depuis peu en Europe, ils sont renommés outre-atlantique autant auprès des collectionneurs que des musées.

 

Joshua Smith,  Peinture, Connecticut USA  

Un monde fantastique et mysterieux de souvenirs, rêves et métaphores

Lauréat de l’Art expo New York 2008, il reçoit le premier prix de la Société Nationale des Beaux Arts pendant son exposition au Carrousel du Louvre en 2012. Smith s’inspire des rêves, d’architecture et de la religion pour représenter l’art et la foi. Travaillant parfois jusqu’à 30 toiles à la fois, il superpose plusieurs centaines de couches de peinture.

JoshuaSmith_TheLatentTraveler_bs

 

Katy Anderson & Patrick Medrano, Sculpture photographique, Houston Texas

Des photographies en relief satiriques et engagées

Dix années de collaboration et plus de cent pièces vendues pour ce duo qui compte parmi les jeunes artistes en pointe aux Etats-Unis. Leurs œuvres en trois dimensions sont empreintes d’humour, de poésie et d’ironie, et d’une portée politique et sociale.

IMG_0032-2

 

Jack Smith, Peinture, New Mexico

Une interprétation candide et énergique de l’être humain.

Il réalise des portraits miniatures sur cuivre d’ Américains de toutes origines, et révèle toujours la force et l’authenticité des visages. Surnommé le «Lucian Freud américain», son travail a été publié dans des magazines de renom (Rolling Stone,Trend Magazine, etc.) et convoité par de nombreux collectionneurs.

JackSmith_Genevieve

Scott Kling, Sculpture, New-york

Des oeuvres en bronze romantiques et sensuelles

Il puise ses influences dans l’art primitif et l’époque moderne. Ses sculptures s’inspirent de sa femme, danseuse contemporaine et chorégraphe, et célèbrent le mouvement organique et la forme féminine qui reflètent la condition humaine.SCOTT KLING, PENSEUR FEMME

Kimberly Gremillion, Photographie, Texas

Une conteuse des rives ombragées de l’inconscient humain, entre sommeil et éveil

Elue l’ “Une des neuf photographe à suivre” par Aperture Magazine, Kimberly Gremillion est souvent comparée à de grands cinéastes tels que Fellini, Hitchcock ou Man Ray. Exposée dans 18 musées internationaux, elle a photographié des troupes de danse et de cirque renommées.threshold14

 

American  ICONS

Les Légendes d’hier

La galerie présente les œuvres incontournables et étonnantes de ses artistes stars. Les talents cachés ces icônes américaines se révèlent dans des peintures et dessins inspirés par leur monde onirique et leurs vies passionnées.

 

Janis Joplin, Peinture, Dessin

Icône du rock psychédélique des années 70

Son extraordinaire charisme l’a imposée en tant que Grande Prêtresse du Rock, mais sa première passion fut l’art et la mode. Elle annonça d’ailleurs un jour à son frère, qu’elle chantait uniquement en concert pour pouvoir s’acheter par la suite du matériel d’art plastique. C’est à Austin au Texas, où elle fut étudiante, qu’elle expérimente pour la première fois l’art et le dessin. Peintre accomplie, l’ ensemble de ses œuvres a été restauré et une édition signée et limitée a été publiée.JanisJoplin_Seated Man

 

Jimi Hendrix, Peinture, Dessin

Icône du rock psychédélique des années 70

Cette légende du rock commença à peindre dès sa plus tendre enfance. Ses œuvres donnent accès à son univers créatif et personnel avant qu’il ne devienne une icône du rock. Ses explosions de couleurs nous plongent dans son univers intense, des paysages spirituels à l’image de sa musique. Ses peintures font aussi référence à son environnement, aux paysages qu’il fréquentait, notamment Mt. Rainer ou le port de Seattle.

jimi hendrix - valleysofneptune

Henry Miller, Peinture, Dessin

Grand romancier américain du XXème siècle

Ce grand conteur de la sexualité et de l’érotisme aimait à penser qu’en lui « le diable écrit mais l’ange peint.» Véritables synthèses de toute la peinture de la première moitié du XXème siècle (Klee, Chagall, Dufy, etc.), ses œuvres nous révèlent qu’une tendresse pour l’humanité et un optimisme allègre habitaient cet immense écrivain. Celui pour qui la peinture fut une véritable passion n’hésitait pas à affirmer : « to paint is to love again. »  Sarasota-henryMiller-small

 

Télécharger le communiqué de presse au format PDF: CP_AmericanDreamsAndFantaisies

 

American Summer 2012

Exposition du 1er août au 2 septembre

 

Le succès rencontré par l’exposition des aquarelles du grand écrivain américain Henry Miller a incité dorothy’s gallery à poursuivre son exploration de la légendaire histoire populaire et culturelle de l’Amérique du XXème, en mettant en avant le double talent des légendes de la scène psychédélique.

.

Grace Slick, Janis Joplin et Jimi Hendrix : peintures et dessins des icônes du Rock & Folk américain des années 60.

Henry Miller : visibles jusqu’en septembre 2012, les aquarelles de Henry Miller, l’écrivain qui fit trembler l’Amérique et sans qui la Beat Generation n’aurait pas vu le jour.

 


Henry Miller

Aquarelles / Lithographies

theglowworm

La collection d’aquarelles de Henry Miller connait un succès grandissant à la dorothy’s gallery. Ces œuvres sur papier, dont plusieurs originaux datant des années 1950 sont exposées pour la dernière fois en France avant leur retour en septembre aux Etats-Unis.

L’œuvre de Henry Miller est marquée par des romans largement autobiographiques, dont le ton cru et sensuel a suscité une série de controverses dans l’Amérique puritaine dont il voulait stigmatiser l’hypocrisie morale. Son écriture virulente et scandaleuse a profondément marqué les écrivains de la Beat Generation.

Ce grand conteur de la sexualité et de l’érotisme aimait à penser qu’en lui «le diable écrit mais l’ange peint». Celui pour qui la peinture fut une véritable passion n’hésitait pas à affirmer « to paint is to love again ». Véritables synthèses de toute la peinture de la première moitié du XXème siècle (on pensera à Klee, Chagall, Dufy, etc…), ses œuvres nous révèlent qu’une tendresse pour l’humanité et un optimisme allègre habitaient cet immense écrivain.

Les dessins automatiques et les aquarelles au style enfantin, gai et fantaisiste où se lit une véritable jouissance créative nous font pénétrer dans l’univers visuel bouillonnant d’un des plus grands génies de notre siècle.

 

Grace Slick

Peinture / Éditions limitées signées

vit et travaille à Malibu, CA

scout_0Grace Wing est née le 30 octobre 1939 à Evaston, une banlieue de Chicago. En 1965, Grace s’installe à San Francisco et rejoint le groupe «Jefferson Airplane» apportant avec elles des plus grand succès du groupe Great Society qu’elle venait de quitter, «White Rabbit» et «Somebody to Love» qui devinrent de véritables hits. Chanteuse charismatique, fascinante et sensuelle, elle devient l’ambassadrice de la scène psychédélique.

Grace s’est retirée du monde de la musique en 1989 et commença sa nouvelle carrière dans les arts visuels dans les années 90.

Sa première exposition eut lieu en 2000 à Fort Lauderdale, Florida et depuis elle a eu plus d’une centaine d’expositions. Elle vit aujourd’hui à Malibu, California et peint tous les jours.

L’art de Grace Slick communique le même type d’énergie que sa musique des années 60. Brut et énergétique, détaillé et tendre sont autant d’adjectifs qui peuvent qualifier son travail.

Les portraits de ses contemporains du monde de la musique contiennent une mystique qui provient de la relation que Grace entretenait avec eux. La série Alice au Pays des Merveilles est une version de l’hymne du Summer of Love “White Rabbit”.

 

Jimi Hendrix

Peinture / Dessins / Éditions limitées et signées

jimiNé James Marshall Hendrix le 27 novembre 1942 à Seattle, Washington, décédé le 18 septembre 1970 à l’âge de 27 ans. Jimi est une légende du Rock et fut un des premiers à explorer les possibilités de la guitare électrique. Il créa un nouveau genre musical.

40 ans après sa mort, on peut entendre sa musique aux quatre coins du monde.

Jimi commença à peindre dès sa plus tendre enfance. Ses œuvres nous permettent de découvrir son univers avant qu’il ne devienne une icône du rock.

On trouve dans ses peintures des références à son environnement quotidien, aux paysages qu’il fréquentait quotidiennement notamment Mount Rainer ou encore le port de Seattle.

Ses explosions de couleurs, ses motifs élaborés nous plongent dans son univers intense, des paysages éthérés qui n’existaient que dans son esprit. Ses peintures sont spirituelles, à l’image de sa musique.

.

Janis Joplin

Peinture / dessin / editions limitées et signées

lauraJanis Lyn Joplin est née le 19 janvier 1943, et décédée le 4 octobre 1970 à l’âge de 27 ans. Entre-temps, elle vécut une vie triomphante et tumultueuse.

Janis était une jeune femme engagée, brillant et sensible. Entre Austin, Texas, où elle fut étudiante, période à laquelle elle eut une forte production artistique et San Francisco, Californie, où elle fonda une communauté de “Flower Children”, le destin d’une femme hors du commun se dessina.

Janis fut la voix du “White Blues”, sa carrière en tant que chanteuse débuta véritablement au cours du “Summer of Love”, l’été 1967. Elle participa, tout comme Grace Slick et Jimi Hendrix aux deux festivals les plus célèbres de cette époque : Monterey et Woodstock.

La voix de Janis Joplin résonne à jamais comme le symbole d’une génération passionnée, “Me and Bobby McGee”, “Mercedes Benz” et “Summer Time” ne sont que quelques exemples de chansons qui aujourd’hui encore sont gravées dans les mémoires.

.*******

Notre programme culturel, notre histoire

 

Nos événements depuis 2013 :
dorothy’s gallery American Center for the Arts
sur BilletReduc

 

Depuis 2011, une grande diversité d’événements : cinéma, vernissages, danse, théâtre…

Cycle “Burning or drowning, le défi du changement climatique” avec American Center for the Arts

  • Dimanche 26 février 2012 : Projection de film – Une vérité qui dérange – film de David Guggenheim, avec Al Gore
  • Mardi 21 février 2012 : Conférence Burning or drowning, le défi du changement climatique 1 – présentation par Diana Powers – Chair Environmental Policy Group, Democrats Abroad – conférence et débat

Carlotta Ikeda, du Butô à la danse insensée avec American Center for the Arts

  • Samedi 10 mars 2012 : Danse Butô – Amour Déchu – avec Hélène Barrier et Denis Sanglard, costume Olivier Petigny
  • Samedi 3 mars 2012 : Lecture-Spectacle – La Jeune Fille honteuse – pièce de Jean Verdun, avec Charles Gonzales, Albert Delpy, Yves Beauget, Jean Verdun et Sonia Masson
  • Samedi 11 février 2012 : Les Arcanes du Butô – présentation par Jean-Marc Adolphe – vidéo et discussion autour du Butô et visite guidée de l’exposition

Paris – Texas

  • Samedi 26 novembre : Lecture Zelda & Fitz – The Beautiful and the Damned – lecture de la correspondance entre Scott Fitzgerald et sa femme Zelda
  • Dimanche 20 novembre : Concert Les Mozart’s – concert de violon et alto par deux musiciens de l’Opéra de Paris autour de la vie de Mozart
  • Mardi 1er novembre : Concert a cappella des Princeton Roaring 20
  • Jeudi 27 octobre : Lecture et séance de dédicace avec Israel Horovitz – Un New Yorkais à Paris
  • Samedi 22 octobre : Lecture – Extraits du Paris, Texas de WIm Wenders
  • Dimanche 16 octobre : Festival Bastille Quartier Libre – Elvis Alive Again
  • Samedi 15 octobre : Festival Bastille Quartier Libre – Concert Sarah Savoy
  • Vendredi 14 octobre : Festival Bastille Quartier Libre – Performance d’Arnaud Prinstet
  • Vendredi 7 octobre : The Sassparilla Sisters. Vaudeville réinventé – chant, danse, trompette et ukulélé

American Artists in Paris – Woodstock Revisited and updated…

  • Samedi 11 juin 2011 : Adultères de Woody Allen. Une pièce de théâtre jouée par la Cie Alexandre Berdat, mise en scène par Alexandre Berdat.

  • Vendredi 10 juin : Rencontre avec Maurizio Galimberti, photographe officiel de Polaroid Italia.

  • Samedi 4 juin : Concert de l’American Jazz Trio d’Oliver Griffith. Des standards de jazz américain, des interprétations jazz et bossa-nova des hits rock des années 60.

  • Dimanche 29 mai : Projection du documentaire musical Woodstock.

  • Dimanche  22 mai : Projection du documentaire Fly – Jefferson Airplane.

  • Samedi 14 mai : Miller – Nin, à voix nue. Évocation, au travers de lettres, de la relation passionnée des deux artistes, dont la rencontre bouleversa la vie et l’œuvre. Par les comédiens Stéphanie Canellis et Stéphane Hausauer.

  • Samedi 7 mai : Projection du documenataire Jimi Hendrix – Voodoo Child.
  • Samedi 30 avril : Projection du documentaire La véritable Janis.


To Paint is to Love Again, de Henry Miller aux artistes d’aujourd’hui

  • Samedi 2 avril 2011 : Performance d’Arnaud Prinstet – l’artiste peint son autoportrait en direct lors du finissage de l’exposition.

  • Samedi 12 mars 2011: Lecture de textes autour de Marilyn Monroe – Fragments (Edition du Seuil) par Laure Pierredon, accompagnée à la contrebasse par Laurent Sauvageot.

  • Samedi 5 mars 2011: Performance d’Arnaud Prinstet.

  • Vendredi 25 février 2011 : Projection du film The Henry Miller Odyssey (1969, documentaire de 90 min, en anglais).

American Summer

$

americansummersmall

$

American Summer

painting, photography, film & music

du 17 juin au 12 septembre 2011

dorothy’s gallery poursuit son cycle «American Artists in Paris» et présente «American Summer», une exposition qui rassemble le duo d’artistes Clark & Pougnaud, le double talent des légendes du «Summer of Love», Maurizio Galimberti et les aquarelles d’Henry Miller.
American Summer
Clark & Pougnaud : Hommage à Edward Hopper, Voyages d’amour, et Contes de Fées, une immersion dans un univers visuel poétique, à la frontière de la photographie et de la peinture.
Maurizio Galimberti : Photographe officiel du Festival de Venise et du Tribeca Film Festival, mosaïques de polaroids, une vision constructiviste et décalée des idoles d’aujourd’hui: Lady Gaga, Johnny Depp, Robert de Niro, Catherine Zeta Jones…
Grace Slick, Janis Joplin et Jimi Hendrix : peintures et dessins en éditions limitées des icônes du rock and folk américain des années 60.
Henry Miller: visibles jusqu’en novembre 2011, les aquarelles de Henry Miller, l’écrivain qui fit trembler l’Amérique et sans qui la Beat Generation n’aurait pas vu le jour.

dorothy’s gallery poursuit son cycle «American Artists in Paris» et présente «American Summer», une exposition qui rassemble le duo d’artistes Clark & Pougnaud, le double talent des légendes du «Summer of Love», Maurizio Galimberti et les aquarelles d’Henry Miller.

American Summer

Clark & Pougnaud : Hommage à Edward Hopper, Voyages d’amour, et Contes de Fées, une immersion dans un univers visuel poétique, à la frontière de la photographie et de la peinture.

Maurizio Galimberti : Photographe officiel du Festival de Venise et du Tribeca Film Festival, mosaïques de polaroids, une vision constructiviste et décalée des idoles d’aujourd’hui: Lady Gaga, Johnny Depp, Robert de Niro, Catherine Zeta Jones…

Grace Slick, Janis Joplin et Jimi Hendrix : peintures et dessins en éditions limitées des icônes du rock and folk américain des années 60.

Henry Miller : visibles jusqu’en novembre 2011, les aquarelles de Henry Miller, l’écrivain qui fit trembler l’Amérique et sans qui la Beat Generation n’aurait pas vu le jour.

$

$

Clark & Pougnaud

Photographie

LennysmallClark et Pougnaud travaille ensemble depuis 12 ans.

Ils créent un univers issu du mélange de la peinture, de la photographie et de la scénographie.

Virginie Pougnaud est peintre; son inspiration vient du théâtre, des décors de scènes. Elle réalise les maquettes dans lesquelles viennent s’insérer les photographies des personnages. Photographe et magicien de l’image, Christophe Clark dompte la lumière depuis 25 ans dans son studio.

Ils revendiquent leur appartenance au «slow art», expliquant «la beauté pour nous, réside dans le respect du pas lent de l’Homme tranquille». Ils conservent une approche argentique et manuelle dans leurs photographies tout en se servant d’outils numériques.

Leur démarche est ludique et non conformiste, ils prennent le temps de lier avec les modèles une relation amicale avant de leur fabriquer un décor sur mesure. Chacune de leurs images raconte une histoire.

Ils ont reçu la mention spéciale du prix Arcimboldo en 2000 et ont été les lauréats de la Fondation photographique HSBC en 2006.

$

$

Maurizio Galimberti

Photographie

pola3250Maurizio Galimberti, né à Côme en 1965, se consacre entièrement à la photographie dans les années 90, développant son travail de recherche autour du Polaroid dont la technique et les couleurs le fascinent.

En 1991 il devient photographe officiel pour Polaroid Italia et présente son travail de mosaïque influencé par le futurisme de Boccioni et le mouvement cinétique de Marcel Duchamp.

En un instant, Galimberti visualise la déconstruction complexe du sujet qu’il photographie, mathématique dans sa rigueur et musicale dans son harmonie.

Portraitiste officiel du Festival du Film de Venise, en 2003, son portrait de Johnny Depp apparait en couverture du Times Magazine, on cite parmi ses modèles Lady Gaga, De Niro, Clooney…

Dans ses portraits de villes, Galimberti développe son sens cinématographique en créant une photo humaine, au plus près de moments de vie.

Galimberti est un musicien jouant de l’espace comme d’un instrument pour donner naissance à des photographies qui s’inscrivent dans un temps dilaté, à une fin lyrique, poétique et sensible.

$

$

Grace Slick

Peinture / Éditions limitées, signées

ScoutsmallGrace Wing née le 30 octobre 1939 à Evaston, Chicago. En 1965, Grace s’installe à San Francisco et rejoint le groupe «Jefferson Airplane» , «White Rabbit» et «Somebody to Love» devienent de véritables hits. Chanteuse charismatique, fascinante et sensuelle, elle devient l’ambassadrice de la scène psychédélique.

Grace s’est retirée du monde de la musique en 1989 et commença sa nouvelle carrière dans les arts visuels dans les années 90.

Sa première exposition eut lieu en 2000 à Fort Lauderdale, Florida. Depuis elle a eu plus d’une centaine d’expositions. Elle vit aujourd’hui à Malibu et peint tous les jours.

L’art de Grace Slick communique la même énergie que sa musique. Brute et hypnotisante, détaillée et tendre sont autant d’adjectifs qui qualifient sa peinture.

Les portraits de ses contemporains du monde de la musique contiennent une mystique qui vient de la relation que Grace entretenait avec eux.

La série Alice au Pays des Merveilles est une version visuelle de l’hymne du Summer of Love «White Rabbit».

$

$

Jimi Hendrix

Peinture / dessin

éditions limitées et signées

JimismallJames Marshall Hendrix le 27 novembre 1942 à Seattle, Washington, décédé le 18 septembre 1970 à l’âge de 27 ans. Jimi est une légende du Rock et fut un des premiers à explorer les possibilités de la guitare électrique. Il créa un nouveau genre musical.

40 ans après sa mort, on peut entendre sa musique au quatre coins du monde.

Jimi peint dès sa plus tendre enfance. Ses oeuvres nous permettent de découvrir son univers avant qu’il ne devienne une icône du rock.

On trouve dans ses peintures des références à son environnement quotidien, aux paysages qu’il fréquentait notamment Mount Rainer ou encore le port de Seattle.

Ses explosions de couleurs, motifs élaborés nous plongent dans son univers intense, des paysages éthérés qui n’existent que dans son esprit. Ses peintures sont spirituelles, à l’image de sa musique.

$

$

Janis Joplin

Peinture / dessin

éditions limitées et signées

Seated MansmallJanis Lyn Joplin née le 19 janvier 1943, décédée le 4 octobre 1970 à l’âge de 27 ans. Entre-temps elle vécut une vie triomphante et tumultueuse.

Grace à son extraordinaire charisme elle s’impose en tant que Grande Prêtresse du Rock. Entre Austin, Texas où elle fut étudiante, et San Francisco, California où elle fonda une communauté de «Flower Children», le destin d’une femme hors du commun se dessina.

Janis fut la voix du «White Blues», sa carrière débuta au cours du «Summer of Love», l’été de 1967. Elle participa, tout comme Jimi Hendrix et Grace Slick aux deux festivals les plus célèbres de cette époque : Monterey et Woodstock.

La voix de Janis Joplin résonne à jamais comme le symbole d’une génération passionnée, «Me and Bobby McGee», «Mercedes Benz» et «Summer Time» ne sont que quelques exemples de chansons qui aujourd’hui encore sont gravées dans les mémoires, tout comme sa voix puissante, toujours inégalée.

$

$

Henry Miller

Aquarelles / Lithographies

fantasysmallLes aquarelles de Henry Miller connaissent un succès grandissant, elles seront visibles jusqu’à la fin de l’année. L’oeuvre de Henry Miller est marquée par des romans dont le ton cru et sensuel a suscité une série de controverses dans l’Amérique puritaine dont il voulait stigmatiser l’hypocrisie morale.

Son écriture virulente et scandaleuse a profondément marqué les écrivains de la Beat Generation.

Ce grand conteur de la sexualité et de l’érotisme aimait à penser qu’en lui «le diable écrit mais l’ange peint». Celui pour qui la peinture fut une véritable passion affirmait «to paint is to love again».

Synthèse de toute la peinture de la première moitié du XXème siècle (Klee, Chagall, Dufy, etc…), ses oeuvres nous révèlent la tendresse pour l’humanité et l’optimisme allègre qui habitaient cet immense écrivain.

Les dessins automatiques et les aquarelles où se lit une véritable jouissance créatrice nous font pénétrer dans l’univers visuel bouillonnant d’un des plus grands génies de notre siècle.

American Artists in Paris – Woodstock Revisited and updated…

.

Woodstock - galerie d'art contemporainGrace Slick – Janis Wood Nymph      Maurizio Galimberti – Lady Gaga

**********

from Janis Joplin to Lady Gaga, a visual journey
painting, photography, drawing, film and songs.
de Janis Joplin à Lady Gaga, une exploration visuelle


Exposition du 12 avril au 14 juin


.

Le succès rencontré par l’exposition des aquarelles du grand écrivain américain Henry Miller a incité dorothy’s gallery à poursuivre son exploration de la légendaire histoire populaire et culturelle de l’Amérique du XXème, en mettant en avant le double talent des légendes de la scène psychédélique.

.

Woodstock Revisited and Updated…

Grace Slick, Janis Joplin et Jimi Hendrix : peintures et dessins des icônes du Rock & Folk américain des années 60.

Maurizio Galimberti : mosaïques de Polaroids, photographe officiel du Festival de Venise et du TriBeCa Film Festival, ses montages témoignent de sa vision constructiviste et décalée des idoles d’aujourd’hui : Lady Gaga, Johnny Depp, Robert de Niro, Catherine Zeta Jones…

Henry Miller : visibles jusqu’en novembre 2011, les aquarelles de Henry Miller, l’écrivain qui fit trembler l’Amérique et sans qui la Beat Generation n’aurait pas vu le jour.


Grace Slick

Peinture / Éditions limitées signées

vit et travaille à Malibu, CA

scout_0Grace Wing est née le 30 octobre 1939 à Evaston, une banlieue de Chicago. En 1965, Grace s’installe à San Francisco et rejoint le groupe «Jefferson Airplane» apportant avec elles des plus grand succès du groupe Great Society qu’elle venait de quitter, «White Rabbit» et «Somebody to Love» qui devinrent de véritables hits. Chanteuse charismatique, fascinante et sensuelle, elle devient l’ambassadrice de la scène psychédélique.

Grace s’est retirée du monde de la musique en 1989 et commença sa nouvelle carrière dans les arts visuels dans les années 90.

Sa première exposition eut lieu en 2000 à Fort Lauderdale, Florida et depuis elle a eu plus d’une centaine d’expositions. Elle vit aujourd’hui à Malibu, California et peint tous les jours.

L’art de Grace Slick communique le même type d’énergie que sa musique des années 60. Brut et énergétique, détaillé et tendre sont autant d’adjectifs qui peuvent qualifier son travail.

Les portraits de ses contemporains du monde de la musique contiennent une mystique qui provient de la relation que Grace entretenait avec eux. La série Alice au Pays des Merveilles est une version de l’hymne du Summer of Love “White Rabbit”.


Jimi Hendrix

Peinture / Dessins / Éditions limitées et signées

jimiNé James Marshall Hendrix le 27 novembre 1942 à Seattle, Washington, décédé le 18 septembre 1970 à l’âge de 27 ans. Jimi est une légende du Rock et fut un des premiers à explorer les possibilités de la guitare électrique. Il créa un nouveau genre musical.

40 ans après sa mort, on peut entendre sa musique aux quatre coins du monde.

Jimi commença à peindre dès sa plus tendre enfance. Ses œuvres nous permettent de découvrir son univers avant qu’il ne devienne une icône du rock.

On trouve dans ses peintures des références à son environnement quotidien, aux paysages qu’il fréquentait quotidiennement notamment Mount Rainer ou encore le port de Seattle.

Ses explosions de couleurs, ses motifs élaborés nous plongent dans son univers intense, des paysages éthérés qui n’existaient que dans son esprit. Ses peintures sont spirituelles, à l’image de sa musique.

.

Janis Joplin

Peinture / dessin / editions limitées et signées

lauraJanis Lyn Joplin est née le 19 janvier 1943, et décédée le 4 octobre 1970 à l’âge de 27 ans. Entre-temps, elle vécut une vie triomphante et tumultueuse.

Janis était une jeune femme engagée, brillant et sensible. Entre Austin, Texas, où elle fut étudiante, période à laquelle elle eut une forte production artistique et San Francisco, Californie, où elle fonda une communauté de “Flower Children”, le destin d’une femme hors du commun se dessina.

Janis fut la voix du “White Blues”, sa carrière en tant que chanteuse débuta véritablement au cours du “Summer of Love”, l’été 1967. Elle participa, tout comme Grace Slick et Jimi Hendrix aux deux festivals les plus célèbres de cette époque : Monterey et Woodstock.

La voix de Janis Joplin résonne à jamais comme le symbole d’une génération passionnée, “Me and Bobby McGee”, “Mercedes Benz” et “Summer Time” ne sont que quelques exemples de chansons qui aujourd’hui encore sont gravées dans les mémoires.

.

Maurizio Galimberti

Photographie

07-DEPP JOHNNY1-1Maurizio Galimberti, né à Côme en 1965, a commencé la photographie dès son plus jeune âge, mais c’est dans les années 90 qu’il s’y consacre entièremement développant son travail de recherche autour du Polaroid dont la technique et les couleurs le fascinaient.

En 1991, il devient photographe officiel pour Polaroid Italia et développe son travail de mosaïque influencé par le futurisme de Boccioni et le mouvement cinétique de Duchamps.

En un instant, Galimberti parvient à visualiser la déconstruction complexe du sujet qu’il veut photographier. Cette déconstruction est mathématique dans sa rigueur et musicale dans son harmonie.


En 1999, il atteint la première place du classement des photographes portraitistes du magazine Class.

Grâce à la gloire acquise par ses représentations uniques, il est invité en tant que portraitiste officiel du Festival du Film de Venise. En 2003, son portrait de Johnny Depp apparait en couverture du Times Magazine.

Le travail de Maurizio Galimberti ne s’arrête pas à ces portraits de stars. Sa recherche de déconstruction photographique se prête également aux paysages urbains et bâtiments. L’abstraction et le motif deviennent le sujet dans une vision kaléidoscopique du monde.

***************

Henry Miller

Aquarelles / Lithographies

theglowwormEn exposition depuis le mois de novembre, les aquarelles de Henry Miller connaissent un succès grandissant, c’est pour cette raison qu’elles seront visibles jusqu’en novembre 2011. L’œuvre de Henry Miller est marquée par des romans largement autobiographiques, dont le ton cru et sensuel a suscité une série de controverses dans l’Amérique puritaine dont il voulait stigmatiser l’hypocrisie morale. Son écriture virulente et scandaleuse a profondément marqué les écrivains de la Beat Generation.

Ce grand conteur de la sexualité et de l’érotisme aimait à penser qu’en lui «le diable écrit mais l’ange peint». Celui pour qui la peinture fut une véritable passion n’hésitait pas à affirmer «to paint is to love again». Véritables synthèses de toute la peinture de la première moitié du XXème siècle (on pensera à Klee, Chagall, Dufy, etc…), ses oeuvres nous révèlent qu’une tendresse pour l’humanité et un optimisme allègre habitaient cet immense écrivain.

Les dessins automatiques et les aquarelles où se lit une véritable jouissance créative nous font pénétrer dans l’univers visuel bouillonnant d’un des plus grands génies de notre siècle.