Andrei Nekrasov

Russie

 

Through Turners to the Stars - Andrei Nekrasov

Né en 1965 à Moscou, Russsie. Président du Centre International des Arts, Andrei Nekrasov est «le plus controversé et ironique galeriste underground de Moscou». Organisateur du premier festival international d’Art Contemporain RUSSIA – USA – EUROPE. Fondateur des «directions du symbolisme ésotérique dans le style surréaliste». Auteur du Projet d’Art International Esotérique Surréaliste Vanguard «Geysers of Subconsciousness» («Geysers de Subconscient») Membre de la Fédération d’Artistes internationale de l’UNESCO et l’Union d’Artistes «Malaya Gruzinskaya».

Born in 1965 in Moscow, Russia.President of the International Centre of Arts, Andrei Nekrasov is the «most ironic and controversial underground gallery owner in Moscow». Founder of «the directions of esoteric symbolism in the surrealist style»Author and organizer of the world famous International Vanguard-Surrealistic-Esoteric Art Project «Geysers of Subconsciousness». Since 1988 – Member of the famous disgraced Union of Artists «Malaya Gruzinskaya». Since 1990 – Member of the International Federation of Artists by UNESCO. Member of the Creative Union of Artists of Russia.

Véronique Magnin

France

PlaqueAge

Plaque Age – Véronique Magnin

«Mon univers est vaste, les expressions de mon travail passent autant par des détails précis que par des parties plus floues. Comme dans nos vies, nous ne voyons pas tout avec précision, et ce n’est d’ailleurs ni souhaitable ni nécessaire. J’aime passer par des sujets, et des techniques diverses, sans suite apparente. Les séries, idées répétitives, me semblent trop restrictives.

Le minéral ne laisse jamais sa place au sujet. Sa présence est primordiale. Là se trouvent la force et la beauté d’une sculpture en pierre. La taille est, pour moi, le moyen d’arriver à un semblant d’équilibre. Besoin de ne pas disparaître, de laisser une trace dans la pierre, exprimer une mémoire collective. Semer des cailloux le long de ma vie, pour que d’autres les trouvent, ou s’y retrouvent.»

Véronique Magnin a reçu de nombreux prix depuis 1993, notamment le Prix Eugène Piot, décerné par l’Académie des Beaux-Arts en 2010.