Expositions à venir // Next Exhibitions

Affiche Festival Henri Miller

 

 

 

6 MAI – 10 MAI 2014
Henry Miller, Festival Aller Retour Paris
Special Evening : 7 mai à 19h

 

 

Affiche Web Karol Rouland

 

 

 12 MAI – 29 JUIN 2014

“Ô CIRQUE PAR AMOUR”, photographies de Karol Rouland
Vernissage le 12 mai à 18h en présence de Jean-Pierre Mocky

 

 

 

Exposition – Chili en mouvement, Andrés Bustamante

jusqu’au 3 mai 2014

Vernissage Exposition ” Chili en mouvement ” du 19 mars au 3 mai 2014

Andrés Bustamante

Sans-titre---3Exposition du 19 mars au 3 mai  2014

art, culture et politiqueSoirées culturelles tout au long de l’exposition

 

Dorothy propose un voyage au cœur du Chili, entre un passé douloureux et un présent aux aspirations nouvelles et pleines d’espoir.

La galerie accueille Andrés Bustamante, peintre chilien, dont l’œuvre est inspirée de la force de la nature et des anciennes traditions chiliennes. Seront également proposées les photographies de Laurencine Lot prises sous la dictature de Pinochet: « Au Chili des années 80 – ce que racontent les murs de la dictature ».

Des soirées en compagnie de réalisateurs, musiciens et acteurs chiliens complètent le tableau de ce pays en plein mouvement.

CP_Chili_en_mouvement

Affiche_Web

Andrés Bustamante – cubisme, peinture et sculpture en bois

PhotoLot Bustamante04Andrés Bustamante est né en 1973, année du coup d’état chilien. A travers des œuvres organiques et sculpturales, il nous raconte son histoire personnelle et également celle d’un pays empreint d’une instabilité multiple : politique, naturelle, et sociale.

Son imaginaire visuel repose sur l’instabilité évoquée par l’expérience vécue des tremblements de terre au Chili et la solidité architecturale représentée par la ville de Paris, où il s’installe en 2011. C’est à partir du regard qu’il porte sur ces deux mondes que Bustamante bâtit son œuvre. Les églises et divers bâtiments de Paris qu’il abstrait en bois sont des  symboles de la solidité architecturale qui nous entoure.  Entre géométrie et abstraction,  Andrés nous dévoile une œuvre unique et engagée.

Rencontre avec l’artiste Andrés Bustamante dans son atelier from dorothy’s gallery on Vimeo.

Andrés pratique un cubisme d’un genre nouveau en volume et en couleur avec une intensité apportée par la matière naturelle que sont le bois, la terre et le sable. Ses œuvres sont des miniatures architecturales inspirées de l’environnement externe dans lequel il vit. Hybrides entre peinture et sculpture sur bois, elles se construisent autour de la présence de l’horizontale, de la verticale et de la diagonale.

Le public découvrira des jeux de volumes et de perspectives, de lumières et d’ombres crées par la matière même qui rendent plus palpables  les effets d’équilibre, soutien et appui.

PhotoLot Bustamante02

Parcours d’Andrés Bustamante
Peintre, sculpteur, vidéaste

BustamanteNé au Chili en 1973, Andrés grandit auprès de peintres, écrivains et cinéastes qui avaient  l’habitude de se réunir à Santa Rosa, sa maison de campagne familiale.

Entre 1993 et 1999, il étudie les beaux-arts à Santiago du Chili et en 1995 il part en Espagne où il découvre les œuvres classiques et contemporaines européennes.  En parallèle et de façon continue Andrés Bustamante travaille dans le domaine des films d’animation. En 2006, il réalise avec le cinéaste chilien Théo Court, un court-métrage animé, Sendero, créé entièrement en sable et terre. Ces matériaux seront repris quelques années plus tard dans la création de la fresque murale Terres du Choapa au nord du Chili. Réalisée complètement en torchis, elle est unique dans son genre au Chili.

Ses œuvres ont été exposées au Chili (Santiago, Valparaiso, Concepción), aux Iles Canaries et à Paris.

Court métrage SENDERO

Voyage entre le Chili du passé et celui du présent

L’histoire du Chili est marquée par les cicatrices profondes laissées par la chute de Salvador Allende lors du coup d’État du 11 septembre 1973 et les années noires de la dictature. S’y ajoute l’expérience traumatisante des tremblements de terre qui agitent le pays de façon récurrente. Les  récentes   révoltes   des  étudiants dévoilent  le  réveil  d’une  nouvelle    conscience chilienne.

 

Chili sous Pinochet

Photographies de Laurencine Lot

Laurencine-web-213x300« Laurencine Lot explore le Chili sous dictature,  l’oeil aux aguets et  son  Leica en mains. Apparemment immobilisé, le pays est en mouvement. Elle photographie avec ardeur les gens qui marchent. Ce que le peuple pense du régime assassin, les murs le disent par les mots et par les images. Trente ans sont passés. Le Chili a changé. Les photographies de Laurencine Lot disent aux Chiliens «Voici d’où vous venez» et aux nombreux Français qui, en ces années déjà lointaines, se sentaient solidaires des exilés chiliens: «Voici ce que les murs criaient et que vous aviez entendu». » Jean Verdun

 

PhotoLot Chili05                                                                                                                                                                                                      Chili 1986, Laurencine Lot

Programme culturel

Acteurs, réalisateurs, musiciens chiliens

Tout au long de l’exposition, dorothy’s gallery vous invite à la rencontre d’artistes chiliens de renommée internationale. Qu’ont à dire les jeunes artistes chiliens aujourd’hui ? Cinéma & audiovisuel, musique, conférences-débat.

Vendredi 28 marsProjection du film “La Nostalgie de la lumière”

Vendredi 4 avril : Luis Briceno (courts-métrages) et Concert du groupe El Gran Chufle

Vendredi 11 avril : Concert du Trio Marelle (chanson jazz latino-américaine)

Vendredi 25 avrilConférence “L’Art et la Dictature” & Projection “L’Ombre de Don Roberto”

CP_Chili_en_mouvement

Exposition ‘Artistes de l’imaginaire’

 Vernissage le 14 février de 18h à 21h


Artistes de l’imaginaire

Exposition du 14 février au 9 mars 2014

Michel Medinger – Joshua Smith – Artur do Cruzeiro Seixas – Veronica Rojas
Carstensen – Marc Socié – Jen Sloan – Soon Young Lee – Paula Rosa – Arnaud Prinstet – Véronique Magnin

 

L’exposition “Artistes de l’imaginaire” se déroule à dorothy’s gallery, American Center for the Arts du 14 février au 9 mars 2014. dorothy’s gallery reçoit les œuvres d’ artistes peintres, dessinateurs et photographes originaires de France, États-Unis, Corée, Luxembourg, Portugal et  Mexique.

L’exposition emmène ses visiteurs dans un parcours parsemé d’œuvres « hors-temps » et « hors-champs »; les frontières du réel disparaissent.

Ces artistes donnent vie à l ‘invisible et nous font découvrir les mondes cachés et parallèles de leur esprit. Ces mirages artistiques laissent libre-interprétation au spectateur et le conduisent dans des contrées inconnues et chimériques.

« Artistes de l’imaginaire »  met en lumière la relation double et étroite qu’il existe entre création artistique et imagination : l’Art comme miroir infini de l’imagination et l’imagination comme source inépuisable de la création contemporaine.

 CP_Artistes_de_l’imaginaire

AFFICHE_RGB

PARCOURS DE L’IMAGINAIRE

 

Découvrez les fictions photographiques oniriques ou cauchemardesques de Michel Medinger et les peintures fantastiques et mystérieuses de Joshua Smith, peintre récemment exposé et primé au Carrousel du Louvre.

Sont également mis à l’honneur l’univers peuplé de créatures hybrides de Artur do Cruzeiro Seixas, l’un des derniers véritables surréalistes célèbres portugais et  les peintures fantasmagoriques  de Veronica Rojas Carstensen habitées par des insectes, cerveaux, mains et autres personnages issus des rêves.

L’exposition guide ensuite ses visiteurs au cœur du monde hybride de Marc Socié où le règne des humains se mélange à celui des animaux, et celui de l’artiste portugaise Paula Rosa, qui nous montre le terrifiant mariage entre photographie surréaliste et art numérique. Les collages de Jen Sloan déroulent un monde où espace et profondeur se distendent et créent au sein de chaque photo un effet de mouvement vertigineux.

Le parcours se termine par la découverte du monde de Soon Young Lee,le végétal dévore et envahit l’espace humain dans une grâce mélancolique

 

ARTISTES

Michel Medinger, artiste photographe luxembourgeois
Assemblés, attachés, suspendus, cloués, ficelés,..

Michel, crée des mondes imaginaires partant des réalités physiques existantes. Ses mises en scène évoquent l’humour et la poésie envoûtante des surréalistes.  Son esthétique intrigante, sa maîtrise de la lumière et de la chimie photographique lui inspirent des images oniriques ou cauchemardesques.

Michel Medinger est un artiste international issu de la jeune scène artistique luxembourgeoise.  Ses photographies sont exposées dans le monde entier. Depuis 1983 il a eu plusieurs expositions individuelles, notamment New-York, Milan, Berlin, Tokyo… Des arêtes de poisson, une poupée, un rat séché, un oiseau empaillé, des fleurs, des légumes du potager, un squelette, des herbes sèches, un flacon… Assemblés, attachés, suspendus, cloués, ficelés… L’artiste combine ces éléments pour créer des fictions fantasmagoriques aux accents baroques. Sa maîtrise de la lumière et du clair obscur donne un aspect pictural et une force sculpturale à ses compositions d’où se dégage une très forte poésie.

Michel Medinger _ SenoritasSenorita, Michel Medinger

Des arêtes de poisson, une poupée, un rat séché, un oiseau empaillé, des fleurs, des légumes du potager, un squelette, des herbes sèches, un flacon…


Joshua Smith
,
Peintre américain (Connecticut)
Un monde fantastique et mystérieux de souvenirs, rêves et métaphores

Lauréat de l’Art expo New York 2008, il reçoit le premier prix de la Société Nationale des Beaux Arts pendant son exposition au Carrousel du Louvre en 2012. Smith s’inspire des rêves, d’architecture et de la religion pour représenter l’art et la foi. Travaillant parfois jusqu’à 30 toiles à la fois, il superpose plusieurs centaines de couches de peinture.

JoshuaSmith_TheLatentTraveler_bsThe Latent Traveler, Joshua Smith

Artur do Cruzeiro Seixas, artiste portugais, vit et travaille au Portugal
Pégase, le cheval ailé né du sang de Méduse, la barque, des banquises ciselées, des icebergs biseautés”


Artur do Cruzeiro Seixas
est né en 1920. Il réalise ses gouaches et dessins dans un état presque second, qui favorise l’automatisme.

Dès 1948,  il fait partie du groupe des surréalistes portugais fondé par Mario Cesariny. Son univers est peuplé d’hybrides qui s’enlacent ou fusionnent pour former des corps pluriels.  Pégase, le cheval ailé né du sang de Méduse, est comme un double de l’artiste. Le cheval ailé, comme la barque, sont des invitations  au voyage. Des banquises ciselées, des icebergs biseautés servent de cadre  à un monde en glaciation sous lequel couve un feu ardent.  Edouard Jaguer, qui a fait connaître Seixas à Paris, ose l’image du  “cristal où l’énigme se consume à se propre incandescence”. Seixas pratique à sa manière l’image surréaliste qui, rapprochant  les contraires, agit comme un principe alchimique, un transformateur d’énergie. On pense au recueil de poèmes d’André Breton L’Air où déjà se mêlaient  flamme et neige.

(texte de Françoise Py,  Maître de conférences à l’Université de Paris 8 en histoire et théories de l’art)


Seixas-la r+®alit+® fait tout

*Artur do Cruzeiro Seixas – “La réalité fait tout ce qu’elle peut afin de se confondre avec  l’imagination”

 

Veronica Rojas Carstensen, peintre Mexicano-Suédoise
“les insectes, les plantes, les mains, les organes et les cellules deviennent les personnages principaux

Originaire de New Mexico, Veronica Rojas utilise pour réaliser ses peintures des papiers et instruments venus du Mexique, et puise son inspiration et son imaginaire dans la culture de ses racines mexicaines. Le thème central de ses peintures est la relation entre les humains et la nature, qu’elle soit harmonieuse, abusive, symbiotique ou conflictuelle. Ses peintures sont de véritables histoires qui prennent place au cœur des rêves fantasmagoriques où les insectes, les plantes, les mains, les organes et les cellules deviennent les personnages principaux. Ces personnages luttent pour communiquer entre eux et avec leur environnement.

Veronica Rojas, ButterfliesButterflies, Veronica Rojas

Marc Socié, artiste français
“Il nous transporte dans son dessin qui, par sa beauté, son étrangeté, a un caractère inexplicable, indéfinissable”

Né à Paris en 1989, il a étudié l’image imprimée à l’École Nationale Supérieure des Arts Décoratifs de Paris. Le monde de l’illustration, de la littérature et du livre papier ont influencé son travail. Lauréat d’une résidence d’artiste à Los Angeles en 2013 , il a exposé sa série « Animalis » lors de la NYC International Gift Fair à Manhattan la même année. Son travail est aujourd’hui représenté aux États-Unis par la galerie Zoe Bios Creative.

« L’univers de Marc Socié surprend l’esprit, les sens par un ou des caractères inhabituels, singuliers, extraordinaires. Cela donne toute leur force à ses oeuvres. Son travail est fin, épuré et précis, que se soit dans ses gravures ou ses dessins. Il s’inspire et réinterprète les formes tout en gardant une impression de mouvement, de vie dans son traité. Il nous transporte dans son dessin qui, par sa beauté, son étrangeté, a un caractère inexplicable, indéfinissable. Son attrait pour la littérature et la science permet un énigmatique mélange. Quand les personnages se transforment en insectes, que l’être humain se fusionne à l’animal, en résulte un chamboulement visuel étrange et surprenant qui nous ramène toujours à nous-mêmes. » ( Aurélie Rigoni, Directrice et commissaire d’exposition à A. R. [T] )

La série ” Animalis ” est une suite d’expérimentations mélangeant animaux et humains dans un contraste de formes et techniques. Ces deux règnes du vivant étant indissociables l’un de l’autre, ils fusionnent pour créer de nouveaux hybrides.

hybrid_marc_sociéHybrid #19, Marc Socié

Jen Sloan, photographe américaine
Des collages qui attirent l’œil et jouent sur l’espace et la profondeur

Jen Sloan a commencé la photographie à l’âge de 5 ans. La technique du collage est l’essence de son travail. Elle découpe et assemble ses différentes photographies afin de les rendre plus personnelles et abstraites. Elle scanne ses collages et les imprime ensuite pour faire disparaitre totalement l’effet de collage. Ses images mettent en lumière le mouvement, l’atmosphère d’un endroit, plus que l’objet lui-même. Le but de l’artiste est avant tout de nous transmettre une sensation. Ses collages attirent l’œil et jouent sur l’espace et la profondeur. L’image prend mouvement et s’éloigne de la caractéristique même d’une image,  plate et inerte.

mermaid_tail_BW

 Mermaid tail, Jen Sloan

Soon Young Lee, artiste coréenne

Les travaux de cette jeune artiste coréenne prennent place au sein de lieux quotidiens, d’intérieurs patinés. Soon-Young Lee reconstitue des pièces de maisons imaginaires grouillant de signes de vie.

La végétation qui se développe dans le cadre de la maquette et de la photographie est dévorante.Les herbes luxuriantes ont nidifié dans le lit. Cette chambre, ce salon propret, confortable et délicat, représente une société, policée, cartésienne. Leur cohabitation surprenante et étrange est aussi un moyen métonymique de représenter la possibilité d’une intelligence entre règne végétal et réalisations humaines, preuve s’il en faut que l’harmonie entre ces deux mondes peut exister.

A4Dreaming-wall-soon-young

Dreaming wall A, Soon Young Lee

Paula Rosa, photographe portugaise

Née à Lisbonne, en 1970. Paula Rosa s’intéresse aux arts visuels et au design, qui interviennent dans son apprentissage académique. Elle est diplômée de l’Université de Lusofona en Design de l’espace et des équipements et de l’institut Jean Piaget en design. Fascinée par les arts visuels, de la peinture au film, elle a participé à des expositions au Portugal, aux Etats-Unis, et en Europe. Son travail est présenté dans des collections privées, des musées, des institutions, au Portugal et à l’international.

Combinant la rigueur technique et le chaos intérieur de l’inspiration, Paula Rosa sublime l’art numérique, à travers les technologies les plus récentes. Elle partage son activité par un art fait de pinceaux et la discipline du design. Un choix dualiste qui caractérise son travail et son parcours.

PaulaRosa-META-FOR-300

Meta for 300, Paula Rosa

Arnaud Prinstet,  peintre français

Depuis 10 ans Arnaud Prinstet peint principalement son Autoportrait. Face au miroir abordant son image comme un mystère constamment renouvelé il ramène de ce face à face avec lui même des peintures aux couleurs joyeuses et exubérantes, une galerie de portraits tous différents en lesquels chacun peut reconnaître un morceau de sa propre humanité.

Il se fait régulièrement remarquer par des happenings improvisés dans la ville par lesquels il met en scène son travail de façon inattendue (vernissage dans une rame de métro parisien, vidéo projections sur des monuments ou des musées, intervention ludique sans autorisation lors du vernissage de la FIAC ou de Art Basel,..)

arnaud

Autoportrait, Arnaud Prinstet

Véronique Magnin, Sculpteur, Plasticienne

«Mon univers est vaste, les expressions de mon travail passent autant par des détails précis que par des parties plus floues. Comme dans nos vies, nous ne voyons pas tout avec précision, et ce n’est d’ailleurs ni souhaitable ni nécessaire. J’aime passer par des sujets, et des techniques diverses, sans suite apparente. Les séries, idées répétitives, me semblent trop restrictives.

Le minéral ne laisse jamais sa place au sujet. Sa présence est primordiale. Là se trouvent la force et la beauté d’une sculpture en pierre. La taille est, pour moi, le moyen d’arriver à un semblant d’équilibre. Besoin de ne pas disparaître, de laisser une trace dans la pierre, exprimer une mémoire collective. Semer des cailloux le long de ma vie, pour que d’autres les trouvent, ou s’y retrouvent.»

Véronique Magnin a reçu de nombreux prix depuis 1993, notamment le Prix Eugène Piot, décerné par l’Académie des Beaux-Arts en 2010.

PlaqueAge Pluie
de gauche à droite : Plaque Age,  Pluie – Véronique Magnin

CP_Artistes_de_l’imaginaire