ART-Z Exposition Africa Now

affiche Africa Now impression

 

Peintres, photographes, vidéastes et sculpteurs ont été invités à présenter des œuvres sur le thème de l’Afrique urbaine contemporaine et de leurs itinéraires singuliers.

Contact :
Olivier Sultan
00 33 06 63 24 42 22
oliviersultan75@gmail.com
www.art-z.net

Événements de février – dorothy’s gallery American Center for the Arts

Black History Month:  expositions, concerts, conférences & rencontres en direct des États-Unis

black voices in paris carré

17/02, à 19h

Concert Jazz, Blues, Gospel & Broadway !
Conférence de Curtis Young “When the Blues people sang America for France”

En l’honneur du Black History Month
Lancement du programme United Voices

Entrée 12 €
> Vidéo, biographie, en savoir plus
> Réservations


affiche carré26/02, à 17h

Du lynchage aux violences policières : la justice extra-légale raciste aux États-Unis
Une Visio-conférence de Doria Dee Johnson

Doria Dee Johnson est une chercheuse doctorante et étudie les questions raciales, féministes, ainsi que le genre et la culture visuelle. Elle est également une activiste et conférencière respectée à l’internationale sur ces questions.

Entrée 10 €
> Doria, Barack Obama, en savoir plus
> Réservations


17/02 Concert Ursuline Kairson – UNITED VOICES

affiche Black Voices in Paris 17022017

En l’honneur du Black History Month
Concert de Ursuline Kairson
Jazz, Blues, Gospel & Broadway !

Conférence
Curtis Young : “When the blues people sang America

Lancement du programme United Voices

Le 17 février, à 19h
Entrée : 12€
Réservations : 01 43 57 08 51 / Par email / Achat sur BilletReduc

 

Ursuline Kairson : Née à Chicago, cette chanteuse de renommée internationale a grandi au rythme du gospel, du jazz, du blues et de la country. Elle fait carrière dans les comédies musicales et les cabarets : le succès de « Bubbling Brown Sugar » à Broadway l’emmène dans les plus belles salles d’Europe. Elle poursuit entre la France et les USA une carrière personnelle, revenant aux sources musicales de son enfance, entre blues et gospel.
> En savoir plus

 

Curtis Robert YoungCurtis Young est auteur et historien de l’Europe, spécialisé dans l’histoire du 18ème siècle en France. Il s’est vu décerné la bourse Châteaubriand par l’ambassade de France aux États-Unis afin de poursuivre ses recherches doctorales sur Le Procès de Sonthonax : les politiques de la mémoire historique. Il y examine les événements juridiques, sociaux et politiques qui ont conduit à la première abolition de l’esclavage en Europe en 1795.

Curtis enseigne les sciences politiques et d’autres matières dans le champ des sciences humaines.
Il écrit sa première nouvelle “66 rue Rambuteau”, une histoire d’amour avec Paris qui sera prochainement publiée.

UNITED VOICES

Depuis 2006 dorothy’s gallery American Center for the Arts propose sa double activité de galerie d’art contemporain et de centre culturel associatif.

Le programme culturel engagé s’intensifie cette année pour répondre au besoin de s’impliquer dans l’actualité : musique, cinéma, danse, théâtre et dédicaces seront accompagnées de débats et visioconférences avec des artistes, activistes, journalistes en direct des États-Unis et d’ailleurs.

HUMANITÉ
SOCIÉTÉ
ENVIRONNEMENT
POLITIQUE
… Ces questions sont au centre de nos rencontres, comme avec les sujets suivants : le pipeline du Dakota, l’injustice des prison, les droits des femmes

 

dorothy’s gallery vous invite à participer : impliquez-vous dans un réseau d’individus et de groupes engagés pour le progrès social en France et en Amérique.

Entrez en contact avec nous pour être tenu au courant des prochains événements.

 

26/02 Conférence Doria Dee Johnson – UNITED VOICES

Du lynchage à Trump :
racisme aux États-Unis

Visio-conférence de Doria Dee Johnson
Introduction de Nathalie Loison sur l’histoire du racisme aux USA

affiche2c_s copie

“Remember, All Lynch Mob Members Thought
They Were Protecting Their Neighbors From Predators:
From Grandpa Crawford to Emmett Till to Trayvon Martin,
Extra-Legal Justice in the United States.”

« N’oubliez pas, tous les participants au lynchage
ont pensé
défendre leurs proches contre les prédateurs :
de grand-père Crawford à Emmett Till ou Trayvon Martin,
la justice extra-légale
aux États-Unis
. »

Le 26 février, à 17h

10 €

Réservations : 01 43 57 08 51 /  Par email / Achat sur BilletReduc

doriah dee johnsonDoria Dee Johnson est chercheuse doctorante à l’Université américaine du Wisconsin-Madison. Son travail est étroitement lié à son histoire familiale : son arrière-arrière grand-père, Anthony Crawford, a été lynché à Abbeville, en Caroline du Sud, en 1916.  C’est dans sa recherche de justice que Johnson pousse le Sénat américain entériner la législation fédérale contre le lynchage.

Johnson achève actuellement une thèse de doctorat au prestigieux Département d’Histoire de l’Université du Wisconsin, dans la ville de Madison.

Elle étudie la question féministe, le genre, la culture visuelle et la question raciale. Son travail porte sur la violence raciale et la Grande Migration, ainsi que sur l’histoire, le travail, la culture et l’activisme des femmes afro-américaines. Elle s’intéresse plus particulièrement à celles qui ont été employées, dans les banlieues, dans le secteur de la domesticité.

Professeure auxiliaire d’histoire et de sciences humaines à l’Université de Strayer, à Washington, DC, elle est également une conférencière et une activiste respectée à l’échelle internationale.

Elle a été nommée en 2016 par le “Nelson Mandela International Dialogue” et le “Yale University Public History Institute Fellow”.

obamame

 

UNITED VOICES

Depuis 2006 dorothy’s gallery American Center for the Arts propose sa double activité de galerie d’art contemporain et de centre culturel associatif.

Le programme culturel engagé s’intensifie cette année pour répondre au besoin de s’impliquer dans l’actualité : musique, cinéma, danse, théâtre et dédicaces seront accompagnées de débats et visioconférences avec des artistes, activistes, journalistes en direct des États-Unis et d’ailleurs.

HUMANITÉ
SOCIÉTÉ
ENVIRONNEMENT
POLITIQUE
… Ces questions sont au centre de nos rencontres, comme avec les sujets suivants : le pipeline du Dakota, l’injustice des prison, les droits des femmes…

 

dorothy’s gallery vous invite à participer : impliquez-vous dans un réseau d’individus et de groupes engagés pour le progrès social en France et en Amérique.

Entrez en contact avec nous pour être tenu au courant des prochains événements.

Ursuline Kairson

5339L’héritage musical d’Ursuline Kairson comprend Broadway, Paris, et West End à Londres, avec des rôles majeurs dans “Two Gentlemen of Verona” avec le festival Shakespeare  de New York, “Jesus Christ Superstar”, “Showboat”, “Purlie”, et “Mass” de Leonard Bernstein au Kennedy Center for the Performing Arts, à Washington D.C.

Puis il y a eu la comédie musicale “Bubbling Brown Sugar”, une chance inattendue dans cette carrière déjà bien remplie… Le spectacle brille à Broadway et emmène pour la première fois la chanteuse à Paris, où le succès est au rendez-vous. Cela la mène naturellement vers le plus fameux des cabarets parisiens : le Paradis Latin.

Ursuline Kairson est en tête d’affiche de nombreuses revues musicales : “Champagne,” “Hello Paradis” and “Viva Paradis.” C’est à cette période qu’elle choisit d’aiguiser son talent de parolière, alors qu’on lui demande d’écrire les chansons du spectacle.

Des apparitions d’invitée à la télévision, en France et aux Etats-Unis suivent bientôt : ”Entertainment Tonight,” “Paris In Search Of A Dream,” “Champs Elysées,” “Le Monde est à vous,” “Les Années Folles” …

Elle a écrit et interprété de nombreux spectacles : “Ursuline Sings Broadway”- Auditorium des Halles-Paris, “From Josephine to Edith Piaf, Songs Of Paris”, présenté au Smithsonian et à l’ambassade française de Washington, D.C ; “Galaxie USA-From Broadway to Hollywood” au Théâtre du Rond Point, Paris, …

Elle crée également un groupe de Gospel, qui tourne dans toute la France. Ses activités l’ont menée aussi loin que Hong Kong, le Japon, la Tunisie, la Thaïlande… Elle a été grandement récompensée par trois tournées en Afrique pour le département d’État américain pour promouvoir les échanges culturels.

Comme beaucoup d’artistes américains, elle commence à chanter toute jeune, dans son Chicago natal. En grandissant, elle découvre toutes sortes de musiques : le jazz, le blues, la country et le gospel. C’est donc avec un grand enthousiasme qu’elle collabore avec le guitariste français Benoit Gil, donnant naissance à l’album “Out Of The Blue” , un panaché de styles reflétant ses nombreuses influences.

Si la musique est un langage universel, Ursuline Kairson sait parfaitement comment le parler !