Ramzy Telley

Artiste américain, vit et travaille à Houston, Texas

$

telley1
 
Ramzy Telley, Death in Vegas

$

Ramzy Telley fut diplômé en 1984, de la section film expérimental de l’Université CalArts. Ses films ont été programmé dans de grands musées tel que le Metropolitan Museum of Art de New York City et le Shanghai Art Museum.

En 2000, Telley tourne le film “The Wildest Show in the South : The Angola Prison Rodeo” qui fut nominé aux Academy Awards. Son film “Death in Vegas”reçu le prix Grand Remi “Best of Show” lors du Houston International Film Festival en 2007. Ramzy a produit un grand nombre de performances artistiques et enseigne actuellement au Pratt Institute de New York City.

$

Ramzy Telley graduated from the CalArts experimental film program in 1984. His film work has been screened at notable museums such as the Metropolitan Museum of Art in NYC and the Shanghai Art Museum, Shanghai, China.
$
 
 
In 2000 Ramzy photographed Academy Award nominated film The Wildest Show in the South: The Angola Prison Rodeo and his film “Death In Vegas” was awarded the Grand Remi “Best of Show” at the 2007 Houston International Film Festival. Ramzy has produced numerous art performances, such as live indoor bullfighting, for the Houston art troupeRubber:An Art Mob and is currently a film professor at Pratt Institute in NYC.

Barmak Akram

Vidéo, photographie

Artiste afghan. Vit et travaille en France

Barmak Akram  nous raconte en 25 images extraites de son film “Wajma, une fiancée afhgane”,  l’histoire d’une romance afghane douce et violente qui se transforme en drame. Il nous présente en un storyboard original, spécialement crée après le tournage. Comment vivre une histoire d’amour à Kaboul quand on a 20 ans, dans une société aspirant à la modernité mais encore fortement ancrée dans ses coutumes ?

Réalisateur, photographe,  plasticien et musicien, il est né en 1966 à Kaboul. Il est  Diplômé de la FEMIS, de l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts et de l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Décoratifs

afficheFILMwajma

Né à Kaboul en 1966, c’est comme réfugié politique que Barmak Akram arrive en France en 1981, où il se passionne pour les arts visuels et le cinéma.

Il réalise de nombreux films documentaires autour de la culture afghane, des «vidéotos» (abréviation de vidéo automatique), qui nous entraînent dans un monde de beauté abstraite.

L’Enfant de Kaboul, long métrage sorti en 2009 avec la collaboration de Jean-Claude Carrière et -M-, nous faisant découvrir une ville où vivaient 50 000 enfants abandonés.

Lisa, Afghan travesti, vidéo-installation documentaire, portrait d’une petite fille qui, du temps des talibans, se fait passer pour un garçon pour pouvoir aller à l’école. photos en noir et blanc de Lisa

« En Afghanistan, l’art, c’est ce qui reste »

Barmak Akram


LISA AFGHAN TRAVESTI

Lisa: afghan travesti