ART-Z Exposition Africa Now

affiche Africa Now impression

 

Peintres, photographes, vidéastes et sculpteurs ont été invités à présenter des œuvres sur le thème de l’Afrique urbaine contemporaine et de leurs itinéraires singuliers.

Contact :
Olivier Sultan
00 33 06 63 24 42 22
oliviersultan75@gmail.com
www.art-z.net

EXPOSITION – Gérald Bloncourt, Un demi-siècle de mémoire photographique

Jusqu’au 23 septembre 2016

AFFICHEA2as

L’exposition présente 70 photographies emblématiques faisant le portrait d’une époque à travers 4 thèmes :

Icônes des sixties

La France en lutte

Paris romantique et populaire

Au cœur du monde ouvrier

 

Gérald Bloncourt

Un demi-siècle de mémoire photographique

 

 

 

La galerie est ouverte en accès libre du mercredi au samedi de 14h30 à 19h30 et sur rendez-vous.

Des visites guidées deux fois par semaine vous permettent de découvrir cette personnalité unique, son œuvre, son parcours d’artiste et de militant. La visite est accompagnée du visionnage du film diaporama « L’œil vagabond » de Gérald Bloncourt, d’une découverte de la dorothy’s gallery, son histoire, son engagement et ses missions, ainsi que d’un échange autour de l’art aujourd’hui.

Tous les mercredi et samedi à 16h, sur réservation avec Billet Reduc :

  • Pass adulte à 7€
  • Entrée libre pour les enfants de moins de 12 ans
  • Des visites de groupe et formules personnalisées sont possibles : contactez-nous

 

 

ob_c3ca32_0501-3-tour-eiffel-copie-1Toute mon œuvre, tout mon travail, tout le feu de ma vie, toute ma violence, je les ai mis dans une direction à laquelle je n’ai jamais failli Dans cet Homme et dans son devenir.
Dans ses luttes, ses souffrances, ses petites joies modestes, pures, ces morceaux de sourire qu’on rencontre au coin des taudis, ces mains calleuses, émouvantes… J’ai copié les milliers de visages de toutes les races, de toutes les joies, de toutes les peines Des dockers du Havre, aux mineurs de Trieux, de la Finlande à la Côte d’Azur, du métro aux gosses de mon quartier, de Moscou au Caucase des légendes, du métallo de Léningrad au Maître tapissier Lurçat, de l’exposition d’Arcueil au thème plus complexe sur la pollution des eaux, du Sahara aux tremblements de terre de l’Italie du Sud … J’ai pris parti. Je ne suis pas un marchand de photographies. Je suis un franc-tireur de l’image au service de mon art et de ma création …

556/8- Brigitte Bardot dans " Babette s'en va en guerre " aux Studios St-maurice - 17 fév 1958 ©Gerald Bloncourt Continue reading EXPOSITION – Gérald Bloncourt, Un demi-siècle de mémoire photographique

EXPOSITION – Gérald Bloncourt, Passion d’un artiste engagé

INVITATION A5bs

Exposition et événements

autour de l’œuvre de Gérald Bloncourt

Photographies, peintures, dessins, poésie

4 février  – 12 mars 2016

 

 

gerald_bloncourtGérald Bloncourt (Haïti)
Né d’une mère métropolitaine et d’un père guadeloupéen, Gérald Bloncourt est un artiste aux multiples facettes, il manie aussi bien la peinture, la poésie, la photographie que la littérature. Engagé très tôt dans la cause haïtienne, il contribua à la fondation du Centre d’Art haïtien qui favorisa la diffusion de la peinture haïtienne sur la scène internationale. En 2012, il est fait Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres, puis en 2015, il est fait chevalier de la Légion d’Honneur.

 

 

L’exposition “Gérald Bloncourt, Le Regard engagé” est une large rétrospective de l’œuvre de cet artiste prolifique et passionné. Son amour de la vie et son engagement continu pour l’humain en font une figure majeure de l’art français et haïtien.

Gérald Bloncourt déploie depuis les années 1940 ses talents comme peintre, dessinateur, photographe reporter, portraitiste, poète et romancier.
Ses pas le mènent auprès des grands événements de ce siècle et des artistes qui sont entrés dans l’Histoire : il photographie le Paris de mai 1968, la Révolution portugaise des Œillets en avril 1974, mais aussi la beauté de Brigitte Bardot, Yves Montant, Sheila, le Mime Marceau et tant d’autres icônes de ce siècle…

Ses peintures, pastels et gravures montrent aussi l’attachement de l’artiste pour la joie de vivre et les plaisirs. Les couleurs et les corps dansent et s’entremêlent, les paysages délicats appellent à la sérénité, les visages interpellent et questionnent la solidarité humaine. Gérald Bloncourt y rend régulièrement hommage à sa culture haïtienne, traçant les contours d’une identité où se mêlent tradition, légendes et événements historiques.

 
Toute mon œuvre, tout mon travail, tout le feu de ma vie, toute ma violence, je les ai mis dans une direction à laquelle je n’ai jamais failli Dans cet Homme et dans son devenir.
Dans ses luttes, ses souffrances, ses petites joies modestes, pures, ces morceaux de sourire qu’on rencontre au coin des taudis, ces mains calleuses, émouvantes… J’ai copié les milliers de visages de toutes les races, de toutes les joies, de toutes les peines Des dockers du Havre, aux mineurs de Trieux, de la Finlande à la Côte d’Azur, du métro aux gosses de mon quartier, de Moscou au Caucase des légendes, du métallo de Léningrad au Maître tapissier Lurçat, de l’exposition d’Arcueil au thème plus complexe sur la pollution des eaux, du Sahara aux tremblements de terre de l’Italie du Sud …
J’ai pris parti. Je ne suis pas un marchand de photographies. Je suis un franc-tireur de l’image au service de mon art et de ma création …

 

Sheila, 1963 à Paris © Gérald Bloncourt

Sheila, 1963 à Paris © Gérald Bloncourt

Yves Montand, 1953 © Gérald Bloncourt

Yves Montand, 1953 © Gérald Bloncourt

Lino Ventura, juillet 1959 © Gérald Bloncourt

Lino Ventura, juillet 1959 © Gérald Bloncourt

Femme Bourgeons, 1996 © Gérald Bloncourt

Femme Bourgeons, 1996 © Gérald Bloncourt

Anacoana, Reine d'Ayiti © Gérald Bloncourt

Anacoana, Reine d’Ayiti © Gérald Bloncourt

EXPOSITION-VENTE – “My Planet, I love you” / La Planète, mon Amour

Affiche

Exposition “My planet, I love you”

Artshop et artisanat du monde pour tous les budgets

11 décembre – 10 janvier

En partenariat avec Caribbean Green Action Initiative

 

Agir en faveur de l’environnement

Dorothy’s gallery, American center for the Arts s’engage dans la lutte internationale pour le climat. À travers l’exposition « My planet, I love you » qui met en lumière des artistes internationaux, elle démontre l’urgence de la cause environnementale et s’inscrit dans l’esprit de la COP 21.

Des associations haïtiennes et guyanaises, représentantes des pays touchés par l’arrivée massive des algues sargasses, sont invitées à la galerie pour vendre l’artisanat de leurs pays. Hautement toxiques, ces algues prennent possession de l’arc Caraïbe, de la Républicaine dominicaine à la Barbade en passant par la côte mexicaine.

Les fonds récoltés sont en partie reversés à l’association CGain (Caribbean Green Action Initiative) qui soutient l’initiative du recyclage des algues.

Les artistes présentés ont choisi la nature comme inspiration ou utilisent des matériaux naturels, comme le bois ou la mousse végétale pour donner vie à leurs œuvres :

 

Anna Jeretic (USA)
Peintre, graveur, et sculpteur

Anna Jeretic  est une « écologiste de l’art » qui sensibilise le public à la fragilité et la beauté du vivant à travers son œuvre.

Dès l’entrée de la galerie, le public est immergé dans un environnement végétal avec son installation « Green House ».

DSCN05067The Greenhouse effect, Anna Jeretic

Joshua Smith (USA)

Lauréat du Grand Prix de la New York International Art Expo en 2007, et de la Médaille de l’Association des Arts, Sciences et Lettres, les tableaux de Joshua Smith, inspirés de ses rêves surréalistes, sont l’expression de son amour pour la nature.

Joshua Smith

The Pilgrim’s Destination, Joshua Smith

Andres Bustamante (Chili)

Mis à l’honneur au printemps 2014 par la Dorothy’s Gallery, Andres Bustamante présente ici ses oeuvres organiques et sculpturales qui évoquent son histoire et celle de son pays touché par des fréquents séismes. Entre peinture et sculpture sur bois, l’artiste fait se confronter la solidité des formes cubistes à l’instabilité naturelle qui a marqué sa vie.

andrés_Bustamante

Soon Young Lee (Corée)

Résultants d’un jeu sur le réel, les photographies de Soon Young-Lee illustrent la façon dont l’Homme s’est créé ses propres prisons et elles prônent un retour vers la nature sauvage, avec une végétation qui reprend le contrôle dans une société dénaturée.

The thinking Growing UpThe thinking Growing Up, Soon Young Lee

Eun Jung Lee et Shoi seront également exposés.

Paula Rosa (Portugal)

Artiste et designer, Paula Rosa immortalise à travers son oeuvre la rencontre entre la rigueur technique et le chaos intérieur de l’imaginaire. Ses photographies surréalistes en noir et blanc montrent un monde où les constructions mécaniques et industrielles aliènent la nature et l’être humain.

human DK by Paula RosaHuman DK, Paula Rosa

Gérald Bloncourt (France et Haïti)

Artiste militant et grand ami de la galerie présente ses dessins, digraphies et peintures.

Les nombreux artistes américaines de la galerie, également impliqués dans la lutte pour le climat, seront présentés dans notre art shop annuel : Jack Smith, Scott Kling, Kimberly Gremillion, Katy Anderson, Patrick Medrano, Jen Sloan, Jean Marcelino.

Autour de l’exposition

–    11 décembre 2015 : Vernissage, dégustations de de bouchées haïtiennes, concert d’Olivier Griffith & the American Jazz Trio

–    18 décembre 2015 : Animations musicales et dégustations de bouchées haïtiennes, en présence des membres de l’association CGain

–    19 décembre 2015 : Concert de Shantelle Monique, Danse de Roxy R. Théobald

–   8 janvier 2015 : Soirée Guyanaise, danse carnavalesque, musique, dégustations de spécialités

–   9 janvier 2015 : Clôture de l’exposition “My Planet, I love you”, Contes musicaux de Jude Joseph, Musique des plus grandes voix haïtiennes Toto Bissainthe, Kati Dada, Vente d’art et d’artisanat caribéen, dégustation de spécialités locales, vins.

–    Et jusqu’au 10 janvier : vente d’artisanat et art shop de la Dorothy’s Gallery où de nombreux autres artistes du monde seront présentés pour tous les budgets.

 

 

 

 

 

Gérald Bloncourt

Peintre, poète, écrivain,  photographe

gerald_bloncourtGérald Bloncourt

 

Né d’une mère métropolitaine et d’un père guadeloupéen, Gérald Bloncourt est un artiste aux multiples facettes, il manie aussi bien la peinture, la poésie, la photographie que la littérature. Engagé très tôt dans la cause haïtienne, il contribua à la fondation du Centre d’Art haïtien qui favorisa la diffusion de la peinture haïtienne sur la scène internationale. En 2012, il est fait Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres, puis en 2015, il est fait chevalier de la Légion d’Honneur.

Présentation de Gérald Bloncourt par Yves Chemla

www.bloncourtblog.net

 

Peinture

ANAONA;jpg
Anacaona, huile sur toile

 

Encre de chine 

L'EXIL - 1990 Gérald BloncourtL'exil, Gérald Bloncourt

Dessin

ob_631ea8_065-isa-fleur-1990

Photographie

ob_8ada84_7113n-dans-un-quartier-de-po

Publications 

 Poésie : Dialogue au bout des vagues

C1dialogueauboutdesvaguesweb-191x300

“Ces textes sont restés enfouis une vingtaine d’années. celle avec qui j’ai échangé ces courriers dès la chute de la dictature haïtienne en 1986, victime des graves pressions de la part de son entourage, a voulu garder l’anonymat. Mais comme nous l’écrivions, elle et moi, à cette époque : ce dialogue nous l’avons tenu en Haïti, nous l’avons poursuivi entre Haïti et la France, nous le continuons. Nous avons eu la chance, un jour dans notre vie, de comprendre le monde pour ne pas l’oublier, de cerner l’espoir, la tendresse, l’amour. Nous devons les transmettre. C’est là notre dignité et notre combat.” Gérald Bloncourt

 

 

 

 

 

Journal d’un révolutionnaire

c1journalrevolutionnaireweb1-191x300

 

“Un homme brandit la cocarde de la révolution comme un dernier espoir terrible et profond en l’homme. Ce journal est un manuel d’hygiène révolutionnaire. Gérald Bloncourt ne cesse de la marteler dans ce qui deviendra un véritable manifeste pour celles et ceux qui luttent:

– Apprendre à rester debout pour ne pas faillir.

– Ensemble, nous avons le pouvoir de changer les choses.

– Osons: rêvons… !

– La révolution est nécessaire et légitime

EXPOSITION – En avant Haïti ! (An’n Alé Ayiti !) du 5 mai au 27 septembre

 

LOGO-EN-AVANT-HAITI

Une traverséeTéléchargements
Communiqué de Presse
/Dossier de Presse/Programme Culturel

Inauguration de l’ Exposition “En Avant Haïti / An’n Alé Ayiti !”

Article publié par RFI sur Haïti

Vidéo Exposition présentée dans le journal de France O’
(à 12:15)

En savoir plus sur la Première Partie consacrée à Toto Bissainthe

DAffiche_ HAITI_RVBu 5 mai au 27 septembre, dorothy’s gallery, American Center for the Arts présente, en partenariat avec l’Ambassade d’Haïti en France et la Fondation Haïti Jazz, l’exposition An’n Alé Ayiti ! (En Avant Haïti!).

Pendant cinq mois, le public découvre les multiples facettes de ce berceau culturel des Caraïbes, son histoire complexe, ses figures emblématiques et sa singulière richesse artistique. Tout au long de l’exposition, de nouveaux accrochages sont proposés et le public peut pénétrer au sein d’un véritable village haïtien grâce à une scénographie créée pour l’occasion par les artistes.

Proposée en partenariat avec diverses associations haïtiennes luttant par le biais de l’art pour le développement et la reconstruction de l’île (éducation, création artistique, infrastructures), l’exposition est un soutien et une main tendue au Haïti du futur, celui qui se reconstruit, qui se développe et qui ne cesse de faire preuve d’une force et effervescence créative remarquable; et qu’une dictature ou catastrophe n’ ont pas su étouffer.

un peuple de peintre

 

les artistes1

 

 

Elodie Barthélémy 
1965, Bogota (Colombie)

Affiche_ HAITI_RVB

Diplômée de l’École nationale supérieure des beaux-arts de Paris, sa démarche emprunte des ressorts scénographiques et met en relation récits historiques, situations politiques et questionnements philosophiques. Sculpture, installation, peinture et performance reflètent sa conscience de la résilience. Artiste investie dans la relation, elle anime le collectif Haïti Action Artistes, créé après le séisme de 2010.  Franco-haïtienne, Élodie Barthélemy travaille à Paris et dans l’Oise et séjourne fréquemment en Haïti. Découvrir ses œuvres ici.

Site de l’artiste

Gérald Bloncourt
1926, Bainet (Haïti)

Présentation de Gérald Bloncourt par Yves Chemla

Affiche_ HAITI_RVBNé d’une mère métropolitaine et d’un père guadeloupéen, Gérald Bloncourt est un artiste aux multiples facettes, il manie aussi bien la peinture, la poésie, la photographie que la littérature. Engagé très tôt dans la cause haïtienne, il contribua à la fondation du Centre d’Art haïtien qui favorisa la diffusion de la peinture haïtienne sur la scène internationale. En 2012, il est fait Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres, puis en 2015, il est fait chevalier de la Légion d’Honneur.

www.bloncourtblog.net

Eddy Saint-Martin 
1952, Paris (France)

Affiche_ HAITI_RVBDe père haïtien et de mère guadeloupéenne, il travaille à Paris et à Dakar. Son œuvre exposée à travers le monde se déploie sur différents supports allant de la soie au bois en passant par la toile et le papier, elle propose des formes abstraites et des représentations symboliques de visage et de corps. Eddy Saint Martin a également réalisé des créations textiles pour Paco Rabanne, Cacharel, Kenzo ou Ly Dumas, et s’est engagé dans des spectacles vivants tels que la danse, le théâtre, le cinéma et la musique.  Découvrir les œuvres d’Eddy Saint-Martin ici.

Site internet d’Eddy Saint-Martin

 

 

 

Association Haïti Futur
Peintures naïves, objets d’artisanat, bijoux

Jacques Eugène 
1969, Croix des Bouquets (Haïti)

Affiche_ HAITI_RVBNé à Croix des Bouquets en 1969, il débute son travail artistique par un apprentissage dans les ateliers de Gary Darius, Médard Ulysses, puis chez les maîtres reconnus Gabriel Bien Aimé et Serge Jolimeau. Jacques Eugène donne un nouveau souffle à la tradition du fer découpé en le combinant avec des matières telles que l’aluminium, le cuivre, le laiton et d’autres objets de récupérations. Ses innovations font de ses créations des œuvres uniques relatant chacune une histoire.

Serge Jolimeau
1952, Croix des Bouquets (Haïti)

Affiche_ HAITI_RVBNé en 1952 à Croix des Bouquets, il est formé par Serisier Louis Juste dès l’âge de 12 ans. Il rejoint par la suite le «Centre d’Art» en 1972. Ses sculptures sur métal, aussi appelées des «Bosmétal» ressemblent à de la dentelle et sont directement inspirées de la culture vaudou dans laquelle il a été élevé. La richesse et la complexité de ses créations en font un des «Bosmétal» les plus recherchés par les collectionneurs.

 

 

 

Jean Dubic

Affiche_ HAITI_RVB

Peintre d’art naïf, Jean Dubic est connu pour ses scènes de marchés et de villages traditionnels. Dans des peintures détaillées et très colorées, il exprime avec application le charme d’Haïti.

 



Gérard Fortuné
Début 1930, Pétion-ville (Haïti)

Affiche_ HAITI_RVB

Gérard Fortuné dit Gérard, est un peintre autodidacte. Il a commencé à peindre au début des années 1980 dans sa petite maison à Montagne noire. Gérard est un artiste prolifique qui peint des personnages irréels ou imaginaires dans des situations cocasses, avec parfois un trait humoristique. Son travail est imaginatif, unique et fait partie de nombreuses collections en Haïti comme à l’International.

 

 

 


Gary Le
grand

photo37Gary Legrand est né à Petite Rivière de l’Artibonite en Haïti. Arrivé à Paris en 1996, il poursuit son travail déjà commencé en Haïti sur la mise en lumière d’une vision plastique de l’être féminin. Aujourd’hui plus abstraite, sa peinture travaille la matière (sciure de bois, fibres, sisal…) et les couleurs. Sa créativité cherche à s’exprimer sous des formes chaque fois plus diverses, il est également percussionniste. Gary Legrand incarne le renouveau de la peinture haïtienne contemporaine et sa maîtrise le place parmi les références dans le milieu des arts plastiques et le domaine l’art en général.

 

 

 

 

voyage en haiti

Le public viendra découvrir la culture haïtienne, terre d’ histoire et de tradition grâce à un programme culturel foisonnant et pluridisciplinaire.  > Page des événements

 

partenaires

BANDEAU DEF LOGOS

Ambassade d’Haïti en France, Fondation Haïti Jazz, Haïti Futur, Haïti Action Artistes, Afhsec/Chaso, Collectif 2004, Carrie

 

Informations Pratiques

27 rue Keller, 75011 Paris, M° Bastille, Voltaire
Mar – sam 13h-19h Dim 16h-19h (sur rdv)
contact@dpgallery.fr
01 43 57 08 51

> Exposition:  Entrée Libre – Réserver votre billet en ligne ici
(Contribution libre appréciée: fonds reversés à l’Association Haïti Futur)

> Événements:
10€
: non adhérent American center for the arts
7€ : adhérent American center for the arts
Gratuit : enfants – 12 ans
Devenez membre de l’American Center: 30€ et bénéficiez
des réductions toute l’année
> Forfaits: 60€ pour l’accès illimité à l’exposition et à tous les évènements