Exposition SERIES

Exposition SERIES, l’Art s’empare de la Mode
21-25 juin 2017 / 12h à 20h

Un projet unique et multiple entre art, mode, design et société porté par Geraldine Wharry, styliste de mode et prévisionniste de tendances.

Plongez dans les procédés de création et de design d’une collection originale produite en ce moment à Londres.

visuel series

Vernissage le 21 juin à 18h
Entrée libre
Réservez sur billetreduc.com
Page Facebook de l’événement

Campagne Kickstarter

Fermeture estivale du 16/07 au 2/09

Prolongation jusqu’au 15 juillet 2017

Exposition Soly Cissé “en 3 D”
Peintures, boîtes, dessins et collages

invitation-web-soly-cissé

Entrée libre, ouverture du mercredi au samedi de 14h à 19h


Les événements culturels de l’American Center for the Arts reprendront en septembre.
N’oubliez pas de vous inscrire à la newsletter pour recevoir toutes les infos !

Bon été à tous !

;iller

Oliver Griffith

frflag Oliver Griffith joue professionnellement depuis plus de 35 ans. Après avoir débuté à Boston, en Nouvelle-Angleterre et à New-York, il a mené une carrière mondiale durant les 20 ans de sa carrière de diplomate américain en Afrique, Amérique du Sud et Europe. Après avoir étudié l’ethnomusicologie et le jazz à l’université de Wesleyan, il a obtenu un master en musique du conservatoire de Nouvelle Angleterre. Il a aussi étudié le jazz à l’école de musique de Berklee, et la flûte traversière classique au conservatoire Richard Strauss à Munich. Parmi ses professeurs, on trouve Joe Viola, Joe Allard, Sam Rivers, Bill Barron, Ernie Wilkins, George Russell, Jimmy Giuffre et Jerry Bergonzi.Gautetemala on stage

Au cours de sa carrière musicale très diversifée, Oliver a joué avec les groupes de Mary Wilson and the Supremes, Ted Curson, et la star populaire sud-américaine France de Vita, ainsi qu’en tant que premier saxophone alto ou ténor solo dans de nombreux grands groupes à Boston, New York, et Hambourg, dont ceux de George Russel et Herb Geller. Il a mené des ensembles de jazz au Rwanda, en République centrafricaine, au Vénézuela, à Trinidad et Tobago, en Uruguay, au Guatemala et en France, apparaissant dans des douzaines de clubs, de salles de concert et de centres culturels. Ses groupes se sont produits dans des festivals de jazz au Tchad, au Vénézuela, en Uruguay et à Trinidad et Tobago, où il a fréquemment été invité en tant que soliste dans les principaux groupes de steel-drum. Il a également joué pour la télévision et la radio aux États-Unis et dans le monde entier. Également prolifique en musique classique, il  a passé quatre ans dans le Cambridge Saxophone Quartet et a joué en tant que soliste avec l’orchestre symphonique du Guatemala.

Après être revenu à Paris en janvier 2007, Oliver s’est produit avec plusieurs groupes sur des scènes de jazz parisiennes, pour des ambassades et des associations franco-américaines, ainsi qu’à des réceptions et des festivals. Lui-même un compositeur et arrangeur prolifique, Oliver se concentre à présent sur le répertoire de jazz classique au saxophone ténor et soprano et à la flûte traversière et flûte basse.


usflag Oliver Griffith has been playing professionally for over 35 years, first in Boston, New England and New York, and then worldwide during a 20 year career as a US diplomat in Africa, South America and Europe. After studies in ethnomusicology and Jazz at Wesleyan University, he earned a Master of Music degree from the New England Conservatory. He also studied Jazz at the Berklee School of Music in Boston, and classical flute at the Richard Strauss Konservatorium in Munich. His teachers have included Joe Viola, Joe Allard, Sam Rivers, Bill Barron, Ernie Wilkins, George Russell, Jimmy Giuffre and Jerry Bergonzi.

In a diverse musical career, Oliver has played with the bands of Mary Wilson and the Supremes, Ted Curson, and South American pop star Franco de Vita, as well as lead Alto or solo Tenor saxophone in numerous big bands in Boston, New York, Washington, and Hamburg, including those of George Russell and Herb Geller. He has led Jazz combos in Rwanda, the Central African Republic, Venezuela, Trinidad and Tobago, Uruguay, Guatemala and France, appearing in dozens of clubs, concert halls, and cultural centers. His groups have performed in jazz festivals in Chad, Venezuela, Uruguay and Trinidad and Tobago, where he was frequent guest soloist with the major steel drum bands. He has also performed on numerous radio and television broadcasts in the US and worldwide. Among his classical experience are four years with the Cambridge Saxophone Quartet and performances as soloist with the Guatemala Symphony Orchestra.

sanstitreOn returning to Paris in January 2007, Oliver has performed with various groups at local Jazz venues, Embassies, and Franco-American associations, as well as at functions and festivals. Although a prolific composer and arranger, Oliver now concentrates mostly on playing the classic Jazz repertoire on tenor and soprano saxophone, flute and bass flute.

14/06 A Franco-American Jazz Concert

affichefinale

Mercredi 14 juin, à 19h

Wednesday June 14th, 7pm

Concert de jazz pour célébrer le lancement du Comité Paris de l’association France États-Unis avec le soutien de dorothy’s gallery American Center for the Arts

Jazz concert to celebrate the launch of the Paris Committe of the France États-Unis association with the support of dorothy’s gallery American Center for the Arts

Logo France USA

frflag Programme

note Concert du Oliver Griffith Jazz TrioAccompagné d’une réflexion autour de l’évolution du Jazz et son rôle dans les relations culturelles franco-américaines.

note Rencontre avec les artistes et le Comité Paris de l’association France États-Unis dans une ambiance conviviale autour d’un verre

L’association France États-Unis

Fondée en 1945 avec le soutien du Président de la République et de l’Ambassadeur Américain à Paris, l’association France États-Unis perpétue l’amitié franco-américaine dont les racines sont profondes et historiques. Elle promeut une meilleure connaissance et une compréhension mutuelle entre les peuples des deux pays.

La France aida l’Amérique à devenir un pays libre au 18ème siècle puis au 20ème siècle, en moins de 30 ans, l’Amérique a débarqué en force à deux reprises sur notre sol en 1917 et en 1944 pour repousser l’ennemi. Le souvenir de cette Europe en conflit et de l’aide américaine est important, car c’est le souvenir qui aura toujours raison de l’oubli. N’oublions jamais cet héritage et sachons le transmettre aux générations futures.

Depuis plus de 200 ans, l’Amérique et la France ont fondé leur destin sur des valeurs communes que sont la liberté, la justice et la démocratie. Et dès qu’elles sont menacées, nos deux pays savent les défendre.

himg_ci25c9s2-rec

Apolitique, privée et indépendante, elle fédère un ensemble de plus de 30 associations locales partout en France et plus de 2000 membres.

Le Comité Paris fête son nouveau lancement avec cette soirée d’amitié et de concert, annonçant le programme à venir, voué à développer les rencontres, les échanges, l’écoute et à célébrer ensemble l’amitié franco-américaine.

Oliver Griffith_1wn4989-copie

Ce saxophoniste hors pair joue professionnellement depuis plus de 35 ans, d’abord aux États-Unis puis à travers le monde pendant ses 20 ans de carrière en tant que diplomate américain en Afrique, Amérique du Sud et Europe.

Depuis son retour à Paris en 2007, Oliver s’est produit aux côtés de nombreux groupes de jazz, ambassades et festivals. Compositeur et arrangeur prolifique, il se concentre aujourd’hui sur l’interprétation de classiques du répertoire jazz au saxophone ténor ou soprano, à la flûte et flûte basse.

> En savoir plus


usflag Program

note Concert by the Oliver Griffith Jazz Trio

With a reflexion about the evolution of Jazz and its role in the relationship between France and America.

note Meet artists and the Paris committee of the France États-Unis association by sharing a glass of wine in a friendly setting.

France États-Unis

Founded in 1945 under the auspices of the American Embassy in Paris and the French Ministry of Foreign Affairs, France États-Unis is a non-profit organization based in France dedicated to promoting friendship and mutual understanding between the peoples of France and the United States of America.

France was instrumental in freeing America in the 18th century; later, in the 20th century, and within less than 30 years, American troops twice arrived in France, in 1917 and again in 1944, to fight our common enemy. It is important to remember this American aid to an embattled Europe, for this memory will overcome our forgetful nature. Let us remember this heritage, and let us transmit to future generations its solemn meaning and importance.
For over 200 years America and France have based their national destinies on our shared values of liberty, justice and democracy. And whenever these values are challenged, both of our countries come together in their defense.

himg_ci25c9s2-rec

Completely independent and without political or religious affiliation, it gathers more than 30 regional committees all over France and more that 2000 members.

The Paris committee celebrates its new launch with this concert, and will be announcing its program, which aims to develop meetings, interactions and sharing between France and the United States.

Oliver Griffith _1wn4989-copie

This brilliant saxophonist has been playing professionally for more that 35 years, first in the United States then worldwide during a 20 year career as a US diplomat in Africa, South America and Europe.

On returning to Paris in January 2007, Oliver has performed with various groups at local Jazz venues, Embassies and festivals. Although a prolific composer and arranger, Oliver now concentrates mostly on playing the classic Jazz repertoire on tenor and soprano saxophone, flute and bass flute.

> Read more

14/04 Memory of Rwanda avec Bruce Clarke

affiche_v7d

Se souvenir du génocide au Rwanda

Le 14 avril, à 18h30
Entrée : 12 €
Réservations : 01 43 57 08 51 / Par email / Achat sur BilletReduc


En 1994, le monde connaît un de ses événements les plus violents et traumatisants lorsque 800 000 personnes sont massacrées en 100 jours au Rwanda. Et pourtant à l’époque, l’indifférence internationale envers la situation de ce pays d’Afrique est quasi-générale.

Cette soirée commémorative revient sur l’horreur de ce génocide à travers l’engagement et les œuvres de Bruce Clarke, des témoignages de survivants et le documentaire déchirant Tuez les tous ! Rwanda : Histoire d’un génocide « sans importance ».

Afin de ne pas reproduire une telle indifférence face à la mise en danger de milliers de personnes, il est essentiel de se souvenir.


Projection film documentaire
Tuez les tous ! Rwanda : Histoire d’un génocide « sans importance »

frflag  En 2004, dix ans après le génocide des Tutsis du Rwanda, Raphaël Glucksmann, David Hazan et Pierre Mezerette replongent dans cette nuit rwandaise pour faire la lumière sur la responsabilité de la communauté internationale et celle de la France en particulier.

Ils ont démonté et démontré la logique de ce crime-des-crimes.

La redoutable efficacité de l’injonction “Tuez-les tous” n’est pas le fruit du hasard : 1000 morts par jour en 100 jours, soit 1 million de victimes, cela se prépare minutieusement et s’exécute sans la moindre improvisation !

Qui a formé les Forces Armées Rwandaises ? Qui a entraîné les milices ? Qui les a armées ? Qui est intervenu au Rwanda et dans quel objectif ?

Images d’archives, témoignages d’officiels, enquête parlementaire, interview… les preuves s’amoncellent et des explications se dessinent.

usflag In 2004, ten years after the genocide of the Tutsis in Rwanda, Raphaël Glucksmann, David Hazan and Pierre Mezerette dive back into the rwandan night to shed light on the international community’s and France’s responsibilities.

They unravelled and demonstrated the logic behin this crime-of-crimes.

The terrifying efficiency of the injonction “Kill them all” is no chance: 1000 dead a day in 100 days, adding up to 1 million victims, is something that needs to be carefully planned and leaves no room to improvisation.

Who trained the Rwandan Armed Forces? Who trained the militias? Who armed them? Who intervened in Rwanda and to what end?

Archive images, officials statements, parlementary investigation, interviews… the proofs pile up and explanations start to take shape.


Échanges et témoignages animés par Bruce Clarke
Artiste plasticien engagé pour le Rwanda

On the Border

frflag Bruce Clarke est né en 1959, à Londres et s’installe en France après des études aux Beaux-Arts à Leeds University.

Plasticien et photographe, ses œuvres stimulent une réflexion sur le monde contemporain et traitent de l’histoire, de son écriture et de sa transmission.

Il voit dans l’art un moyen privilégié de s’exprimer et d’informer, de porter un regard sur le monde qui nous entoure.

Militant anti-apartheid à l’époque de l’apartheid en Afrique du Sud, il intègre cet engagement politique dans sa recherche plastique.

Son engagement l’a amené à travailler sur le Rwanda. Il a collaboré au projet “Rwanda : Écrire, filmer, peindre par devoir de mémoire” au Fest’Africa à Lille.

Auteur du projet “Le Jardin de la Mémoire“, composé d’un million de pierres portant chacune le nom d’un disparu. Elles sont placées par les familles ou les proches des victimes du génocide. Cette sculpture mémorielle sur le génocide rwandais est soutenue par l’UNESCO et les associations de la société civile rwandaise.

usflag Bruce Clarke was born in 1959 in London and starts to live in France after studying Fine Arts at Leeds University.

Visual artist and photographer, his work stimulates a reflexion on the world and deals with contemporary history and the way it is written and transmitted.

He sees art as a privileged way of expression, information and action.

Involved as an activist in the anti-apartheid struggle, he has always tried to integrate political commitment in visual art research.

His engagement has led him to work on Rwanda. He collaborated on the project “Rwanda : Write, film, paint to remember” à Lille’s Fest’Africa.

Author of the project “the Garden of Memory”, made of a million stones each bearing the name of a victim of the genocide of the Tutsis in Rwanda. The family or close ones of the victim would bring the stone to its place. This memorial sculpture received the support of the UNESCO and was realised in partnership with associations of the civil society in Rwanda.

Événements d’avril – dorothy’s gallery American Center for the Arts

affiche short

Le 19/05 à 19h

(au lieu du 29/04)

Jo Ann Pickens chante pour Martin Luther King
Gospel & songs from the civil rights era

Avec Bradley J. Mutter au piano

Jo Ann Pickens, merveilleuse chanteuse jazz et gospel anciennement cantatrice d’opéra, propose un répertoire de chansons en hommage à Martin Luther King et l’époque des droits civils.

Entrée 12 €
> Vidéos, en savoir plus
> Réservations


affiche22shortREPORTÉ Date à définir.

Inscrivez-vous pour être informé de la nouvelle date

Inside Prison aux USA et en France
Projection documentaire 13th

Témoignages sur la vie en prison et après la prison
En présence de Karim Mokhtari, auteur, Berthet One, dessinateur de BD, et Bruno Lavolé, président de l’association Art et prison

> En savoir plus